Tessin: MétéoSuisse lance une alerte maximale

Actualisé

TessinMétéoSuisse lance une alerte maximale

Les eaux du Lac Majeur continuent de gonfler. Le danger de crue y a atteint mardi en fin de journée son niveau maximum de 5 sur une échelle de 5.

A l'exception d'une clinique dont les patients ont été déménagés préventivement, les conséquences des intempéries restent mesurées pour l'heure. Mais les experts craignent que d'importants glissements de terrain ne se déclenchent spontanément.

En raison des précipitations attendues, les débits des cours d'eau demeureront élevés au moins jusqu'à jeudi et pourraient encore augmenter. Aux entrées des lacs Majeur et de Lugano, qui resteront donc en crue, les flux sont toujours considérables, en particulier ceux provenant de la Toce (Italie), indique MétéSuisse.

Le niveau du Lac Majeur est passé à 5 mardi à la mi-journée. Il devrait atteindre son plus haut jeudi matin avec une valeur proche de celle qui avait provoqué des inondations en 2002, à savoir 196,5 mètres. Le record de l'an 2000, à 197,58 m, ne sera en revanche pas approché, a dit à l'ats un porte-parole de l'Institut de géologie de la Haute école de la Suisse italienne.

Le niveau du Lac de Lugano était, lui, encore à 3 mardi. Il devrait passer au niveau 4 (271,4 m) mercredi.

Clinique et campings évacués

A Locarno, les inondations sont les plus fortes qu'a connues la ville depuis neuf ans. La clinique Santa Chiara, située à 50 mètres des rives du Lac Majeur, a été évacuée mardi. Des recrues de l'école sanitaire d'Airolo (TI) ont prêté main forte au personnel soignant.

Vingt patients en soins aigus ont été déménagés à l'hôpital La Carità, à proximité, a indiqué à l'ats Guido Bernasconi, directeur de la clinique. Les quelque 60 autres ont été replacés dans des homes pour personnes âgées ou dans des unités de soins ambulatoires.

Deux campings sis à Tenero, également sur les rives du Lac Majeur, ont subi le même sort que la clinique. Tous les résidents qui s'y trouvaient ont été évacués dans l'après-midi, a déclaré une employée à l'ats. Les caravanes qui y sont placées à l'année ont également été mises à l'abri.

En plusieurs endroits de Locarno notamment, les forces de la protection civile ont aménagé des passerelles afin que les piétons puissent se déplacer les pieds au sec, a précisé un porte-parole de la protection civile de Locarno et du Val Maggia. A Locarno, toutes les mesures sont coordonnées entre ce service, la police locale, les pompiers et les autorités municipales, a-t-il ajouté.

De la neige et déjà des avalanches

De dimanche à mardi, il est généralement tombé entre 100 et 150 litres par mètre carré de pluie sur le Tessin, sauf dans quelques vallées. Deux phases de précipitations intenses sont encore attendues. Une amélioration n'est pas prévue avant mercredi soir.

Quant à la limite des chutes de neige, elle pourrait descendre autour de 1500 mètres. Un fort danger d'avalanches (niveau 4) est annoncé pour certaines vallées du Tessin et du Haut-Valais. Dans le Val Maggia ou le Val Verzasca, la quantité de poudreuse tombée ces deux derniers jours atteint entre un mètre et un mètre quarante.

Ecole fermée côté italien

Avec ces précipitations, les sols et fonds rocheux des vallées de la Maggia, des Centovalli et de l'Onsernone sont fortement saturés. Vu l'intensité et les volumes des pluies encore à venir, des glissements de terrain importants se déclenchant spontanément pourraient survenir, avertit MétéoSuisse.

Le Lac Majeur ne se montre pas moins menaçant sur sa rive italienne. A Luino, au sud-est de Locarno, les autorités ont carrément décidé de laisser l'école fermée. Fort prisé en cette saison, le marché de Luino a pour sa part été annulé afin de réduire le trafic, a dit à l'ats un porte-parole des autorités municipales.

Eboulement fatal

Avant une brève parenthèse d'éclaircie durant le week-end, le Tessin avait déjà connu une semaine de fortes précipitations, aux conséquences fatales. Un éboulement a ainsi coûté la vie à une mère et sa fillette à Bombinasco, sur la commune de Curio à l'ouest de Lugano.

Aussi, la police tessinoise a mis en garde la population: celle-ci doit éviter les ponts et la proximité de cours d'eau, être consciente du risque de glissements de terrain et de chutes d'arbres et n'utiliser la voiture privée dans les zones touchées qu'en cas de stricte nécessité. (ats)

Ton opinion