Genève: Meubles neufs infestés de punaises de lit?
Actualisé

GenèveMeubles neufs infestés de punaises de lit?

Une Genevoise accuse une enseigne de lui avoir livré un canapé envahi par des punaises de lit. Elle veut que le magasin reprenne les meubles.

par
mpo
Photo prétexte.

Photo prétexte.

Keystone/Martial Trezzini

Une armoire, une table à manger, un bureau, de la literie et un canapé lit. A en croire une Genevoise, ces achats, en particulier le dernier, ont amené chez elle des punaises de lit. La mère de famille a raconté à la «Tribune de Genève» que, ces meubles, achetés neufs dans une grande enseigne, étaient infestés. La première nuit passée dans le canapé-lit s'est soldée par de nombreuses piqûres.

Un chien spécialisé confirme la présence de ces insectes dans le meuble, ainsi que dans les matelas utilisés par la suite. Pour la victime, les choses sont claires, le canapé était infesté à son arrivée dans son appartement. Elle a donc demandé que l'enseigne reprenne les meubles et paie les frais d'éradication qui s'élèvent à quelques 1550 fr. Elle s'est vue opposer un refus, le magasin estimant qu'il était impossible que ces articles neufs aient été infectés. Pour la Fédération romande des consommateurs, si les punaises viennent du magasin, alors ce dernier doit entrer en matière. Mais, elle relève la difficulté de prouver les faits.

Ton opinion