Genève: Meurtre aux Grottes: elle aurait été tuée pour 20 fr.
Actualisé

GenèveMeurtre aux Grottes: elle aurait été tuée pour 20 fr.

La victime ne connaissait pas plus que ça son agresseur. Les deux auraient eu un différend financier d'un montant dérisoire.

par
lfe
1 / 4
Le drame s'est déroulé ici, à l'angle des rues Baudit et de l'Industrie, dans le quartier des Grottes.

Le drame s'est déroulé ici, à l'angle des rues Baudit et de l'Industrie, dans le quartier des Grottes.

20 minutes / mpo
Sur le sol, de petites taches de sang sont encore visibles, ainsi que du matériel médical.

Sur le sol, de petites taches de sang sont encore visibles, ainsi que du matériel médical.

20 minutes / mpo
Le meurtrier présumé a été arrêté dans cet immeuble de la rue de la Servette, à son domicile.

Le meurtrier présumé a été arrêté dans cet immeuble de la rue de la Servette, à son domicile.

20 minutes / mpo

La jeune femme de 36 ans, décédée dans la nuit de mardi à mercredi à l'Hôpital cantonal après avoir été touchée par trois balles, n'aurait pas été abattue par un ex, un ami ou un fiancé. C'est ce que révèle «Le Matin»jeudi. Selon le quotidien, la victime et son meurtrier ne se connaissaient pas plus que ça. Ils seraient liés par un différend d'ordre financier. La somme ? 20 francs...

L'homme, un Suisse de 40 ans résidant chez sa tante, non loin des lieux du crime, serait rentré très énervé. Il aurait saisi un Glock 19, le pistolet de la police suisse, parmi un arsenal personnel comprenant de nombreuses «armes soft air», avant de ressortir tuer sa victime au beau milieu de la rue, en pleine nuit.

Le quotidien révèle que la jeune femme vivait en France voisine. Son meurtrier présumé, qui a été interpellé à son domicile, est sorti spontanément de l'appartement après avoir annoncé aux policiers vouloir «fumer une dernière cigarette».

Ton opinion