France voisine: Meurtre sordide masqué par un violent feu
Actualisé

France voisineMeurtre sordide masqué par un violent feu

La dépouille calcinée d'un septuagénaire avait été découverte dans les décombres de son appartement incendié, début avril. L'autopsie a révélé qu'il a été poignardé avant d'être brûlé.

Des voisins avaient filmé l'incendie. (Vidéo: Lecteur reporter)

Les voisins avaient décrit un feu fulgurant, d'une violence inouïe. Le 2 avril dernier, les flammes avaient détruit en quelques minutes un logement du 5e étage d'un immeuble du centre d'Annemasse (F), à quelques kilomètres de la frontière genevoise. Une fois le sinistre maîtrisé, les secours avaient découvert le corps sans vie du propriétaire des lieux, un homme de 75 ans.

Ce jeudi, «Le Dauphiné Libéré» révèle que le septuagénaire était déjà mort au moment où l'incendie s'est déclaré. Une autopsie a permis de déterminer que la victime a été tuée de plusieurs coups de couteau avant d'être carbonisée. Le meurtrier aurait donc tenté de masquer son crime en boutant le feu à l'appartement.

Un suspect avait été appréhendé peu après les faits. Il s'agit d'un jeune homme qui, selon le quotidien local, connaissait la victime. Le mobile de son passage à l'acte n'est pas précisé. L'enquête se poursuit.

(20 minutes)

Ton opinion