Meurtres dans un bar: Une dispute dégénère
Actualisé

Meurtres dans un bar: Une dispute dégénère

Un Algérien de 40 ans a vraisemblablement tué avec un couteau deux hommes dans un bar à prostituées à Erstfeld (UR) vendredi matin tôt.

Il a blessé deux autres hommes, dont un grièvement.

Les meurtres ont eu lieu vers 03h30 dans la «Taverne», un bar où les prostituées offrent leurs services. Le tueur présumé, un requérant d'asile algérien habitant Erstfeld, se serait précipité sans avertissement sur ses victimes et aurait fait preuve d'une grande violence, a indiqué vendredi la police uranaise devant les médias.

«Un simple couteau»

L'arme du crime n'a pas été retrouvée, mais les blessures laissent supposer qu'il s'agissait «d'un simple couteau», a précisé le commandant Reto Habermacher. Deux clients du bar ont été touchés mortellement, notamment à la gorge.

Un autre a été grièvement blessé. Le tenancier souffre de blessures de moyenne gravité. Les entraîneuses ont pu fuir à l'étage. Les victimes et les blessés sont des Uranais.

Après ses crimes, le tueur aurait d'abord fui dans la maison voisine. L'unité spéciale «lynx» de la police a pris d'assaut le bâtiment mais n'y pas trouvé l'homme. Un avis de recherche international a été lancé contre lui.

Une dispute

Selon les premiers éléments de l'enquête, le meurtrier présumé et les trois clients du bar agressés se seraient disputés dans un restaurant avant le drame. Les quatre hommes se sont ensuite rendus de façon individuelle au bar «Taverne».

La police cantonale ne peut pas s'expliquer pourquoi le tueur a perdu à ce point le contrôle de lui-même. Il n'était pas connu pour être violent, selon M. Habermacher.

Le commandant de la police a exclu que les meurtres aient un quelconque rapport avec la criminalité organisée ou le milieu de la prostitution. La police uranaise mène l'enquête avec l'appui du service scientifique de la police municipale de Zurich.

(ats)

Ton opinion