Mondial 2010: Mexique et Argentine, «à la vie à la mort»
Actualisé

Mondial 2010Mexique et Argentine, «à la vie à la mort»

Même en ne partant pas favorite contre les hommes de Maradona, l'équipe du Mexique a promis de tout donner pour passer l'épaule dans son huitième de finale.

Les Aztèques sont prêts au combat.

Les Aztèques sont prêts au combat.

Le Mexique jouera contre l'Argentine un match «à la vie à la mort» dimanche en 8e de finale du Mondial, a assuré jeudi le milieu de terrain de la «Tri» Gerardo Torrado, qui a jugé que son équipe avait les «arguments nécessaires» pour l'emporter.

«Nous savons que l'Argentine va être un rival redoutable, mais si nous sommes bien concentrés, ce sera un match équilibré. Il s'agit d'un match à la vie à la mort, et le Mexique sera pour eux aussi un rival difficile», a-t-il dit.

«Nous allons jouer notre vie, il n'y aura pas de lendemain. Tu perds, tu t'en vas. Tu gagnes, tu restes», a insisté le joueur du club mexicain de Cruz Azul. «Il faut gagner ce match pour continuer à avancer et continuer à rêver. Et croyez-moi, nous aurons la bonne attitude.»

«Bien sûr que nous avons les arguments nécessaires pour les battre. Mais il va falloir le prouver sur la pelouse et commencer le match en étant convaincus que nous pouvons le faire», a encore déclaré Torrado, 31 ans, l'un des «anciens» de la jeune sélection mexicaine.

Torrado faisait d'ailleurs partie de l'équipe mexicaine battue par l'Argentine au Mondial 2006, déjà en 8e de finale. «Plus que d'esprit de revanche, nous avons besoin d'être intelligents», a-t-il estimé.

Il pourra aussi se souvenir qu'en 1999, lui et Rafael Marquez avaient battu l'Argentine en 8e de finale d'une compétition mondiale, la Coupe du monde des moins de 20 ans, qui se déroulait déjà en Afrique, au Nigeria.

Torrado et Marquez sont les deux seuls Mexicains présents au Mondial à avoir participé à ce tournoi. Aucun Argentin ayant disputé ce match ne figure en revanche parmi les 23 emmenés en Afrique du Sud par Diego Maradona.

Deuxièmes du groupe A derrière l'Uruguay, les Mexicains ne partiront pas favoris dimanche soir au stade Soccer City de Johannesburg face aux hommes de Diego Maradona, qui ont remporté leurs trois matches dans le groupe B. (afp)

Ton opinion