Liberté de la presse: Mexique: un reporter assassiné à Cancun
Actualisé

Liberté de la presseMexique: un reporter assassiné à Cancun

Javier Enrique Rodriguez Valladares, journaliste pour une télé mexicaine, a été assassiné à Cancun mercredi.

Le journaliste était principalement un reporter d'images, mais il réalisait aussi des interviews et des reportages sur des sujets politiques.

Le journaliste était principalement un reporter d'images, mais il réalisait aussi des interviews et des reportages sur des sujets politiques.

Twitter

Un reporter et vidéaste de la chaîne d'information télévisée Canal 10 de Cancun, sur la côte caraïbe du Mexique, a été assassiné mercredi, a annoncé la chaîne. «La famille de Javier Enrique a annoncé au propriétaire de Canal 10 qu'il avait été assassiné», a déclaré la chaîne dans un bref communiqué de presse.

La mort de ce journaliste, Javier Enrique Rodriguez Valladares, porte à huit le nombre des journalistes assassinés au Mexique depuis le début de 2018.

Le journaliste était principalement un reporter d'images, mais il réalisait aussi des interviews et des reportages sur des sujets politiques, a précisé Canal 10, une chaîne payante qui a son siège dans la célèbre station balnéaire de Cancun, dans l'Etat de Quintana Roo.

Selon des médias de Cancun, il se trouvait sur l'une des principales avenues de la ville quand il a été tué. Les autorités locales n'ont pas fourni pour l'instant d'informations sur cet assassinat.

Trois journalistes, dont Rodrigo Valladares, ont été tués en trois mois dans l'Etat de Quintana Roo.

Le Mexique est considéré comme l'un des pays les plus dangereux du monde pour les journalistes. En 2017, 17 d'entre eux y ont été assassinés, et depuis 2000 le bilan des journalistes tués s'élève à plus de 100, selon des organisations dé défense de la liberté d'expression. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion