Suisse romande: Mgr Genoud souffre d'un cancer
Actualisé

Suisse romandeMgr Genoud souffre d'un cancer

L'évêque de Lausanne, Genève et Fribourg doit commencer mardi une chimiothérapie.

Il va réduire momentanément ses activités, sans renoncer à aucune des prérogatives de sa charge.

Agé de 67 ans, l'évêque a déjà souffert il y a quelques années d'un cancer, qui est entièrement sous contrôle. Cette nouvelle atteinte n'est pas une reprise de la précédente.

Contrairement à la dernière fois, l'évêque a décidé de communiquer immédiatement. Il n'est au courant de sa maladie que depuis samedi dernier. Elle a commencé à se manifester à son retour de vacances; il a alors constaté qu'il avait le souffle un peu court.

Mgr Genoud s'est montré très serein en annonçant sa maladie lundi devant la presse. Sa devise épiscopale «Ma grâce te suffit» résume bien son état d'esprit. «400 ans avant JC, Socrate disait déjà, on n'est jamais mort», a-t-il rappelé.

Un lutteur

L'évêque va «un tout petit peu lever le pied». «Mais je garde tout», a-t-il déclaré. Pas question par exemple de renoncer à ses fonctions à la Conférence des évêques suisses. «Je n'ai peut-être pas le gabarit, mais je suis un lutteur», a-t-il lancé.

Seule réserve, Mgr Genoud est bien décidé à ce que le diocèse ne souffre pas de sa maladie. S'il voyait qu'il n'arrivait plus à remplir ses tâches, il en parlerait alors au pape. Mais pour le moment il n'envisage absolument pas de se retirer. L'évêque peut compter sur l'étroite collaboration de Mgr Pierre Farine, l'évêque auxiliaire, ainsi que sur les deux vicaires généraux.

Gros obstacles à surmonter

Prêtre depuis plus de 40 ans, Mgr Genoud a été nommé à la tête du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg en 1999. Il a été curé de Lessoc, une petite paroisse de Gruyère de 1981 à 1994. C'est en souvenir de ces années qu'il a célébré l'an dernier les obsèques de la jeune Lucie, victime d'un homicide alors qu'elle était fille au pair en Suisse alémanique.

L'évêque a traversé ces dernière années des moments difficiles. Il a dû en particulier affronter la tourmente soulevée par les affaires de prêtres pédophiles ou encore le procès de son ancien official ayant écopé il y a un an de 28 mois de prison pour escroquerie, abus de confiance et faux dans les titres.

(ats/ap)

Ton opinion