Selon un médecin suisse…: Michael Jackson souffrait d'une maladie méconnue
Actualisé

Selon un médecin suisse…Michael Jackson souffrait d'une maladie méconnue

Une doctoresse fribourgeoise pense que le «roi de la pop» souffrait probablement du syndrome d'Ehlers-Danlos caractérisée par une hyperlaxité des articulations, une cicatrisation anormale et des douleurs intolérables.

par
fab

Le Dr. Scarlet Huissoud, généraliste fribourgeoise, affirme dans les colonnes de la Tribune de Genève qu'elle suspecte Michael Jackson d'avoir été atteint d'une maladie génétique rare répondant au nom de syndrome d'Ehlers-Danlos.

Il s'agit d'une maladie dont les symptômes sont une peau particulièrement élastique, une grande sensibilité des vaisseaux superficiels, une cicatrisation anormale ainsi qu'une hyperlaxité des articulations.

C'est suite à une remarque d'un collègue, insistant sur le «souplesse époustouflante» de la star, que le Dr. Huissoud pense à cette pathologie rare dont sont atteintes deux de ses patientes.

Nombreuses similitudes entres des cas avérés et les symptômes de Jackson

Constatant des similitudes entre les maux des personnes qu'elle traite et ceux de la star, la généraliste s'intéresse de plus près à la vie du «roi de la pop» et se convainc de la pertinence de sa thèse.

«Il danse avec le poids du corps sur les talons, ce qui est dû à une hypermobilité du bassin, qu'il verrouille pour conserver son équilibre», explique Scarlet Huissoud, précisant que «l'hyperlaxité de Michael Jackson se voit aussi dans son étonnante ouverture de la bouche».

La doctoresse relève également des analogies au niveau des effets provoqués par le syndrome d'Ehlers-Danlos sur la peau: «Elle est hyperextensible, se couvre d'hématomes, se cicatrise difficilement, ce qui expliquerait certains échecs des chirurgies esthétiques successives subies par Michael Jackson».

Des douleurs insoutenables

Cette maladie provoque également des «douleurs diffuses dans le corps que même des antalgiques puissants ne parviennent pas à soulager». Ce qui expliquerait pourquoi du propofol, un médicament d'action rapide utilisé pour les anesthésies générales, aurait été retrouvé au domicile de la star.

L'hypothèse du Dr. Huissoud «est intelligente et prend du corps», selon le professeur Claude Hamonet, un spécialiste parisien qui a suivi plus de 300 patients atteints de ce mal et est ainsi considéré comme une référence mondiale en la matière.

«Il a aussi été rapporté que Michael Jackson était hypocondriaque. C'est le lot d'un bon nombre de nos patients, vu les multiples symptômes douloureux qui affectent tout le corps. Des troubles de l'ouïe ou au contraire une fonction auditive hyperperformante chez certains patients musiciens font partie du paysage», explique le professeur Hamonet dans le quotidien genevois, ajoutant qu'au sujet des «causes non élucidées de sa mort, il faut rappeler que certaines formes de SED peuvent donner des complications vasculaires graves».

Ton opinion