vente illégale: Michael Jackson veut récupérer ses biens mis aux enchères sans son accord
Actualisé

vente illégaleMichael Jackson veut récupérer ses biens mis aux enchères sans son accord

Le roi de la pop a intenté une action en justice pour tenter de bloquer la vente aux enchères de plusieurs milliers de ses biens personnels prévue au mois d'avril.

La société du «Roi de la pop», MJJ Productions, a intenté cette action mercredi à Los Angeles contre Julien's Auction House. Elle affirme que son fondateur Darren Julien avait promis d'envoyer au chanteur un inventaire des objets proposés aux enchères, mais que l'artiste n'a pas donné l'autorisation de tous les mettre à l'encan.

Les documents déposés au tribunal soulignent que nombre des biens sont «inestimables et irremplaçables», et qualifient la tentative de les vendre de «frauduleuse», «scandaleuse» et «sans justification légale d'aucune sorte».

En décembre, Julien's Auction House avait annoncé la mise aux enchères pendant cinq jours au mois d'avril de plus de 2.000 objets appartenant à Michael Jackson, dont le trophée de l'American Music Award décerné au chanteur pour «Thriller», une cape en velours que lui ont offerte ses enfants pour la fête des pères en 1998, une paire de chaussettes décorées de faux diamants datant de 1981 et un ballon de basket signé Michael Jordan.

Des disques d'or et de platine, une Harley Davidson «customisée» et une limousine Rolls-Royce, devaient également être mis en vente, selon l'annonce initiale.

MJJ Productions a autorisé la maison aux enchères à procéder à l'enlèvement des objets du Ranch de Neverland de Michael Jackson, selon les documents de justice, mais pas à les vendre sans le feu vert de l'artiste.

(ap)

Ton opinion