Actualisé 05.02.2019 à 14:25

Football

Michel Decastel prend la porte à Xamax

Le club neuchâtelois s'est séparé de son coach à la surprise générale. Stéphane Henchoz le remplace.

de
Sport-Center
Michel Decastel n'est plus l'entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS.

Michel Decastel n'est plus l'entraîneur de Neuchâtel Xamax FCS.

C'est un petit séisme qui fait trembler la Maladière. Neuchâtel Xamax et son président Christian Binggeli ont choisi de mettre à la porte leur entraîneur Michel Decastel, après simplement un match à la suite de la pause hivernale et une défaite «honorable» à Berne, face aux champions en titre des Young Boys (2-0). C'est l'adjoint Stéphane Henchoz qui succède à Decastel. Les joueurs ont été avertis de ce changement ce mardi, peu après 14h.

Les Neuchâtelois sont pour l'heure derniers du championnat, avec quatre longueurs de retard sur le barragiste GC et six sur Lugano, huitième. Michel Decastel, 63 ans, était à la tête de cette formation depuis le mois d'octobre 2015 et l'avait menée à une promotion magnifique le printemps dernier. L'information a été révélée en premier lieu par le site «nau.ch».

«Une légende du club»

«C'est la première fois que le «nouveau Xamax» écarte un entraîneur et cette sentence est d'autant plus difficile que les Rouge et Noir lui doivent beaucoup, est-il précisé dans le communiqué du club. Michel Decastel a été l'un des grands artisans de la remontée, il est une légende du club, un ami et un membre important de la famille xamaxienne.»

«Toutefois, le bien de Neuchâtel Xamax FCS prime sur toutes les considérations émotionnelles, est-il aussi écrit. La direction du club estime qu'il est nécessaire de créer un électrochoc dans l'équipe afin d'aborder les prochaines échéances capitales avec une énergie nouvelle. Le club doit tout tenter pour obtenir le maintien et ne veut pas avoir de regrets s'il n'y parvient pas.»

C'est donc Stéphane Henchoz (44 ans) qui prend le relais. L'ancien stoppeur de Liverpool et de l'équipe nationale ne compte qu'une modeste expérience au poste d'entraîneur en chef. Il a coaché les moins de 18 ans de Blackburn il y a dix ans et n'avait tenu que 14 rencontres aux commandes du FC Bulle dans la foulée.

Le challenge s'annonce compliqué, mais Henchoz a «gagné l'estime de la direction et des joueurs par son état d'esprit de gagnant et sa capacité à motiver», selon le communiqué, qui conclut: «Le club demande à tous les Xamaxiens de soutenir et d'accorder leur confiance au nouveau coach, pour que sa mission et la suite du championnat se déroulent dans une ambiance sereine et positive.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!