Actualisé

tensionMichel Drucker s'en prend à Fogiel en direct

Invité vendredi soir sur Europe 1 pour présenter le livre qui lui est consacré, Marc-Olivier Fogiel a subi les foudres d'un Michel Drucker visiblement très remonté contre son collègue de chaîne.

par
fab

Fogiel était invité vendredi soir par Michel Drucker sur l'émission «Studio 1», sur Europe 1, pour parler de son live, «A mon tour d'être sur le grill».

En fin d'interview, Michel Drucker a soudainement adressé plusieurs reproches à son collègue animant les matinales d'Europe 1.

«On va libérer dans un instant Marc-O. Mais encore deux choses, vous direz à votre éditrice, quand elle vous interroge, qu'elle a des mots parfois malheureux», a déclaré Michel Drucker. Il fait allusion à un passage ou Muriel Beyer, éditrice chez Plon qui a réalisé l'entretien composant l'ouvrage sur la vie de Fogiel, se demande comment il a pu passer d'une chaine «branchée» comme Canal + à une «ringarde» comme France 3.

«Ce n'est pas le rôle d'un journaliste de corriger les questions qu'on lui pose», répond MOF précisant qu'à un certain moment France 3 était «en train de mourir, avec des difficultés d'audiences et un public vieillissant».

Pas deux mais trois reproches

Mais Drucker ne s'arrête pas là. «Juste une chose qui n'appelle pas de réponse de votre part, même si je sais ce que vous en pensez. Brigitte Bardot, contrairement à ce que vous pensez, est une femme de cœur», s'est-il exclamé. L'animateur a visiblement mal digéré le passage de Brigitte Bardot dans l'émission «On ne peut pas plaire à tout le monde», pendant laquelle elle n'avait pas apprécié d'être interrogée au sujet de propos racistes qu'elle avait tenu et pour lesquels elle avait été condamnée.

«Je vous signale que votre ami Pascal Sevran a fait la même chose et il n'était pas raciste pour autant», a continué Drucker.

Et pour terminer, ce dernier lance encore une pique qui le touche personnellement et qui sonne comme un règlement de comptes. «Page 83, un petit oubli avant de passer à autre chose. Quand vous dites que vous avez trouvé sur M6 un grand patron charismatique, Nicolas de Tavernost, depuis vingt ans à la tête de la chaine. Je vous rappelle que, pendant 18 ans, ça a été un certain Jean Drucker qui l'a dirigé et pas Tavernost. C'était son patron». Jean Drucker est le frère de Michel.

Drucker et Fogiel s'entendent toujours bien

Suite à cet entretien, Jeanmarcmorandini.com, a annoncé ce matin que Fogiel avait décidé de renoncer à participer à l'émission «Vivement dimanche», également présentée par Drucker.

Si l'annulation est effective, ce n'est pas à cause de l'échange virulent. «Il n'y a aucune tension entre nous. Michel Drucker est dans son rôle en posant des questions. Il avait été décidé avant cette émission, de reporter ma participation à 'Vivement dimanche'. Je considère que les médias ont déjà beaucoup parlé de mon livre, et c'est pourquoi j'ai souhaité décaler un certain nombre de mes rendez-vous dans les médias, tout comme a été décalée la campagne de publicité pour cet ouvrage», a expliqué le principal intéressé au site de Jean-Marc Morandini.

Michel Drucker est également revenu sur l'échange que les deux journalistes ont eu vendredi: «Il n'y a pas de problème avec Marco. Je ne voulais pas être complaisant car Fogiel ne l'a jamais été avec ses interlocuteurs. Il avait l'air heureux en sortant de l'émission. Il faut dire que c'était drôle, parfois bienveillant. Il n' y a aucune tension entre nous. Pour le reste, je n'ai aucun commentaire à faire».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!