Michel Fournier reporte son saut de 40km en parachute
Actualisé

Michel Fournier reporte son saut de 40km en parachute

Le parachutiste français Michel Fournier reporte à demain sa tentative de record d'altitude en chute libre du fait de vents trops forts.

Selon le site internet du quotidien français Le Parisien, qui annonce le report de la tentative de record du parachutiste français Michel Fournier, Fournier s'était installé dans sa nacelle en préparation de son «Grand Saut» de 40.000 mètres au-dessus des prairies de l'ouest canadien, programmé pour cet après-midi.

Michel Fournier, 64 ans, avait inhalé de l'oxygène pendant deux heures, pour purger son sang d'azote afin d'éviter une embolie suite à la variation subite de la pression atmosphérique lors du saut. Mais les forts vents l'ont obligé à reporter son exploit.

S'il réussit demain à sauter de 40 km d'altitude, Michel Fournier établira quatre records du monde: celui de la vitesse en chute libre (1.500 km/h), de la durée de la chute libre, de l'altitude du saut, ainsi que de l'altitude de vol humain sous un ballon.

Si tout se déroule comme prévu, une nacelle pressurisée accrochée à un ballon stratosphérique doit amener Michel Fournier à une altitude de 40.000 mètres, d'où il sautera pour devenir le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

L'ascension doit durer 2 heures trente minutes et le saut à peine une dizaine de minutes.

Avant lui, en 1960 le capitaine américain Joseph Kittinger avait sauté de 31.333 mètres dans le cadre d'une expérience médicale. Et, en 1962, le Russe Evguéni Andreïev avait sauté de 24.483 mètres, établissant le record du monde de saut en chute libre.

Source: AFP/Le Parisien

Ton opinion