Actualisé 27.03.2008 à 10:25

Michel Fourniret veut rester «bouche cousue»

Michel Fourniret a refusé de s'exprimer jeudi matin à l'ouverture de son procès devant la cour d'assises des Ardennes. Il a demandé au président de lire un texte qu'il a rédigé.

Alors que le président lui demandait de décliner son identité, Michel Fourniret a refusé d'ouvrir la bouche. Il a présenté un papier sur lequel on pouvait lire «Sans huis clos, bouche cousue».

Interrogé par le président qui lui demandait s'il souhaitait être défendu par ses avocats qui lui seront de toute manière commis d'office, Michel Fourniret, vêtu d'un pull bleu, a simplement croisé les bras, faisant un signe «non» de la tête.

Roulé comme un parchemin

Il a fait remettre un texte, roulé comme un parchemin, au président, avant de finalement prononcer quelques mots. Il a demandé au président de lire ce texte car il refusait de le faire lui-même en l'absence de huis clos.

«C'est l'exposé que j'avais l'intention de lire. Mais je ne peux prendre la parole en absence de huis clos. Je vous demande la permission de bien vouloir lire vous-même ce que j'avais destiné aux parents des victimes», a-t-il dit.

Indiquant que c'était «joliment fait» en montrant ce texte roulé en parchemin, le président a dit qu'il en prendrait connaissance au moment voulu. Monique Olivier s'est présentée comme le prévoit la loi. Le président a réservé sa réponse. Il a lancé la procédure de constitution du jury peu avant 11h00.

Unique dans les annales

Présenté comme un couple criminel unique dans les annales criminelles françaises, le duo doit être jugé pendant deux mois, dans un palais de justice aménagé à grand frais, devant plus de 300 journalistes venus de l'Europe entière.

Michel Fourniret, 65 ans, répondra des enlèvements, séquestrations, viols ou tentatives de viols et meurtres de sept fillettes ou jeunes filles entre 1987 et 2001, six en France et une en Belgique.

Il est en outre poursuivi pour deux autres agressions. Son épouse, âgée de 59 ans, comparaîtra comme co-auteur pour un meurtre et pour complicité dans quatre autres homicides.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!