Equipe de Suisse: Michel Pont entre sérénité et fierté
Actualisé

Equipe de SuisseMichel Pont entre sérénité et fierté

Ottmar Hitzfeld suspendu, c'est au Genevois qu'il incombera de diriger la manœuvre de l'équipe de Suisse, samedi à Chypre.

par
Marc Fragnière
Limassol
L'habituel assistant (à dr.) ne pourra pas compter sur le coach allemand (à g.) pendant le match.

L'habituel assistant (à dr.) ne pourra pas compter sur le coach allemand (à g.) pendant le match.

Coupable de bras d'honneur à répétition envers l'arbitre de Suisse - Norvège (1-1), le 12 octobre 2012 à Berne, le coach national purgera la première de ses deux parties de suspension ce week-end à Nicosie. Son assistant sera ainsi propulsé en tête de banc.

Pas de quoi inquiéter un Genevois à la routine confirmée au sein de la délégation helvétique.

«La seule chose qui change, c'est ma préparation personnelle. Dans le sens que je ne vais pas faire l'échauffement. Je me concentrerai différemment que si je n'étais pas tout seul sur le banc. Sinon, on procédera comme d'habitude. On s'entraîne normalement jusque-là. Le patron sera présent, jusqu'à une heure et demie du match. Tout est sous son contrôle», explique Pont.

S'il devait arriver un imprévu ou une situation de crise, comment l'assistant se projette-t-il dans l'avenir? Quels plans de secours envisage-t-il? «Si quelque chose n'a pas fonctionné, il s'agira, à la pause, de rappeler ce qui a été évoqué et travaillé durant la préparation. C'est une équipe responsable, dotée d'une hiérarchie. Elle a ses habitudes de fonctionnement», détaille, serein, celui qui avait déjà été l'assistant de Köbi Kuhn. «Le groupe évolue en osmose totale. Je suis fier d'être Suisse et d'être assistant. Le seul truc que je me souhaite, c'est de fêter mes 60 ans, le 19 juin, à la Coupe du monde au Brésil, après avoir célébré mes 50 ans à l'Euro, au Portugal.»

Ce qu’ils en disent

«Jusqu’à samedi le coach peut nous diriger. Les routiniers devront ensuite aider Michel Pont en préservant un climat de tranquillité. Sur le terrain, à nous de jouer.»

Gökhan Inler Milieu de terrain et capitaine

Gökhan Inler Milieu de terrain et capitaine

«Le travail se fait durant la préparation, pas pendant

le match, où la présence du coach n’est pas indispensable. J’ai déjà vécu ce genre de situation en club.»

Johan Djourou Défenseur

Johan Djourou Défenseur

«La présence d’Ottmar Hitzfeld est toujours importante, mais c’est à nous d’assumer notre rôle sur la pelouse. On connaît Michel Pont et on a confiance en lui.»

Valon Behrami Milieu de terrain

Valon Behrami Milieu de terrain

Ton opinion