Actualisé 23.04.2006 à 18:29

CONCERT

Mickey 3D et le public suisse: l'aventure continue

Afin de parer à toute éventualité météorologique, la sixième édition du Dahu Festival s'est déroulée à flanc de coteau dans la halle Polyexpo ce week-end.

Samedi dernier, après une solide mise en jambes assurée par le combo biennois Izul, dEUS nous a livré un set à l'image de son dernier album, oscillant entre chansons atmosphériques et moments plus énervés. Quant à la fin de la soirée, elle aura été dominée par la puissance à l'état pur des Young Gods, dont la qualité des prestations est à l'image de plus de vingt années de productions.

Point culminant de la soirée et très attendu de tous: les Stéphanois de Mickey 3D ont frappé un grand coup. Le concert a démarré directement dans le vif du sujet avec, dès la deuxième chanson, une version envolée de leur dernier tube en date, «Matador». Mais, ce qui a marqué la différence, c'est surtout le fameux contact privilégié du groupe avec le public, qui se résume en un mélange d'humour piquant et de complicité gaillardement revendicatrice avec un naturel presque déconcertant. Des conditions optimales pour se déchaîner sur une version de «Respire» particulièrement inspirée, entre des couplets «rap écolo» et des refrains à la sauce gentiment punk.

Et c'est après une version reggae de la chanson «Les gens raisonnables» en guise de troisième rappel que le groupe conclura sur un remerciement touchant: «C'est toujours un plaisir de jouer en Suisse!»

Arnaud Di Clemente

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!