Actualisé 24.02.2009 à 18:15

Semi-conducteurs

Micron Technology annonce 2000 licenciements supplémentaires

Le fabricant américain de semi-conducteurs Micron Technology va supprimer 2000 postes en 2009 dans ses unités de fabrication de mémoires DRAM pour répondre au recul de la demande, des licenciements qui s'ajoutent à ceux déjà annoncés en octobre.

Le groupe «supprimera progressivement ses activités de fabrication de (mémoires DRAM) 200 mm à Boise (Idaho, nord-ouest), ce qui réduira ses effectifs de 500 employés à court terme et de 2000» au total avant la fin de son exercice, fin août, a indiqué Micron lundi soir.

Les ventes de cartes-mémoires, utilisées dans les produits électroniques et informatiques, sont durement touchées par la chute de la production industrielle mondiale.

Environnement difficile

«Nous continuons d'espérer que la demande pour ces produits se stabilisera et redémarrera au printemps. Malheureusement, un meilleur environnement ne s'est pas encore concrétisé», a expliqué le patron Steve Appleton.

L'entreprise continuera sa production de mémoires DRAM 300 mm et ses autres activités sur le site de Boise, et continuera d'employer plus de 5000 personnes dans l'Idaho, a précisé Micron.

Ces 2000 suppressions de postes n'étaient pas incluses dans le plan de restructuration dévoilé en octobre dernier, et qui prévoyait le départ sur deux ans de 15% des 23'500 employés du groupe.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!