Actualisé 22.01.2014 à 07:36

Jeu vidéoMicrosoft achète les faveurs des Youtubers

Des gamers sont rétribués s'ils parlent favorablement de la dernière console Xbox One à la lutte avec la PS4 de Sony.

de
adi

Les stratégies de placement de produits qui ont fait leurs preuves dans les films d'Hollywood touchent désormais aussi le monde du jeu vidéo. Les gamers qui contribuent à la chaîne Youtube spécialisée Machinima ont en effet touché des commissions en publiant des vidéos avec la console Xbox One de Microsoft.

Selon un document qui a fuité, le tarif est fixé à 3 fr. par mille vidéos vues. Le gamer devait proposer une scène d'au moins 30 secondes avec la console, citer clairement son nom et marquer leur vidéo à l'aide du tag 'XB1M13', rapporte le site Neowin.net.

Les gamers parrainés pour cette opération ont aussi eu l'obligation de ne pas dire «quelque chose de négatif ou de désobligeant à l'égard de de la Xbox One ou l'un de ses jeux». Les signataires de l'accord ont été évidemment tenus à ne pas en parler, et surtout pas à leur communauté de fans qui auraient pu très mal prendre la chose. Les consoles Xbox One de Microsoft et PS4 de Sony se livrent, elles, toujours une bataille à couteaux tirés. Les chiffres publiés pour l'année 2013 donneraient pour le moment un léger avantage à Sony, selon gamekult.fr. En effet, il se vendrait 6 PS4 pour 4 Xbox One. Les bilans financiers des deux groupes, le 23 janvier pour Microsoft et le 6 février pour Sony, permettront de se faire une idée plus précise.

Quant à l'auteur de la fuite de l'information, il craint désormais pour sa situation personnelle. «Je ne pensais pas avoir de problème puisque je n'ai pas signé le document, explique-t-il. Mais maintenant ... Je suis un peu inquiet. Cela peut paraître stupide, mais j'ai ma femme et un fils de 9 mois et je ne peux pas me permettre d'avoir des ennuis judiciaires.»

Microsoft confirme

«La coopération entre Machinima et Microsoft était un partenariat marketing classique afin de promouvoir la Xbox One en décembre. L'équipe Xbox n'a aucun contrôle sur le contenu et ne donne aucun feedback. La confidentialité concerne les termes des accords et non l'existence de la promotion», a déclaré mardi soir le représentant romand de Xbox en Suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!