Actualisé 03.07.2012 à 07:18

Informatique Microsoft biffe près de 6 milliards d'actifs

Le géant des logiciels a déprécié lundi de 6,2 milliards de dollars (5,9 milliards de francs) les actifs de sa division de services en ligne, soit la totalité de sa valeur d'acquisition.

La mesure va se traduire par une charge exceptionnelle lors des résultats de son quatrième trimestre. Le groupe américain a précisé dans un communiqué qu'il ne s'attendait pas à ce que cette dépréciation comptable «ait un effet sur ses activités ou sa performance financière».

La division de services en ligne est «essentiellement liée» à son acquisition en 2007 d'aQuantive, une régie publicitaire sur Internet, payée environ 6 milliards de dollars, un montant qui avait été alors jugé très élevé, et n'a pas fourni la croissance escomptée.

Bing en progrès

«La part de Bing», le moteur de recherche de Microsoft, «dans le marché américain de la recherche en ligne a augmenté, le revenu par recherche a crû, MSN est le premier portail sur 29 marchés dans le monde et le partenariat avec Yahoo! continue de s'étendre géographiquement», détaille Microsoft.

«Bien que les activités de la division de recherche en ligne se soient améliorées, les attentes de la société en terme de future croissance et rentabilité sont plus faibles qu'attendues», a-t-il ajouté.

«Bien que l'acquisition d'aQuantive continue de fournir à Microsoft des outils pour ses efforts de publicité en ligne, l'acquisition n'a pas accéléré notre croissance au niveau anticipé, et cela a contribué à la dépréciation», poursuit le communiqué.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!