Arc lémanique: Mieux faire connaître l'Orient à travers le cinéma
Actualisé

Arc lémaniqueMieux faire connaître l'Orient à travers le cinéma

Célébrer l'art et contrebalancer la triste actualité: c'est un des objectifs de la 11e édition du Festival international du Film Oriental de Genève.

Le Festival international du Film Oriental de Genève (FIFOG)se tiendra du 11 au 17 avril prochain. Au menu figurent environ 120 films, en provenance d'une vingtaine de pays. Les projections se feront dans une vingtaine de lieux du bassin lémanique.

Le festival sera présidé à titre honorifique par la romancière algérienne Ahlam Mosteghanemi, une des femmes les plus lues du monde arabe, et sa plume est l'une des plus libres de l'espace musulman, ont fait savoir lundi les organisateurs. Le thème de la 11e édition du FIFOG sera justement la liberté sous toutes ses formes.

La manifestation propose un coup de projecteur sur le Levant dans tous ses états, qui donnera la parole à des cinéastes de Syrie, du Liban, de l'Irak ou de la Palestine et «contrebalancer ainsi la triste actualité» empreinte de violences et célébrer l'art «face aux cris triomphalistes et éphémères de la sauvagerie».

Femmes à l'honneur

Le festival accordera aussi une large place aux femmes et à leur situation en Orient, notamment en regard de la percée de la mouvance islamiste dans plusieurs pays comme la Tunisie, le Maroc, l'Egypte et la Libye. Des films de femmes ou sur des femmes seront projetés à cette occasion.

Une section regards croisés montrera des films d'Occidentaux qui montrent l'Orient et des films d'Orientaux qui parlent de l'Occident. Le spectateur pourra ainsi se faire une idée des influences réciproques. Un chapitre Suisse-Orient apportera un point de vue plus proche à ce volet regards croisés.

Des films pour enfants seront également projetés pour les plus jeunes. Une partie du festival sera en outre consacrée à la question de la migration. Savoir ce qui pousse une personne à partir, évoquer l'aventure du voyage et les problèmes rencontrés dans la société d'accueil. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion