astuce: Mieux que le beaujolais nouveau, le vin pas cher
Actualisé

astuceMieux que le beaujolais nouveau, le vin pas cher

C'est jeudi que se déguste le beaujolais nouveau 2009. Un vin bon marché, mais, parole de connaisseur, pas génial.

par
Eva Grau

Pour déguster un cru digne de ce nom, faudrait-il dès lors obligatoirement se ruiner? Pas du tout. On peut boire du bon vin à petit prix, et ce à n'importe quel moment de l'année. Suivez le guide.

Anticipez vos besoins. Plutôt que d'acheter vos bouteilles au fur et à mesure, faites le plein deux fois par an. Adressez-vous à un pro – sommelier, vendeur spécialisé, producteur – qui vous conseillera en fonction de vos goûts et de votre budget. Les magazines spécialisés tels que «La Revue du Vin de France» sont aussi une mine d'informations. Pensez à inclure dans votre achat groupé quelques bouteilles destinées à être offertes lors d'invitations.

Identifiez le producteur. Il vaut mieux opter pour une bouteille sur laquelle figure le nom du récoltant. C'est la garantie que le vin est issu de ses vignes et qu'il en a contrôlé la production de A à Z. Privilégiez les producteurs locaux. Attention aux spécialités produites à très petite échelle: leur rareté justifie souvent leur prix élevé.

Profitez des foires aux vins. A la rentrée, les grandes surfaces élargissent leur choix avec quelques lots de producteurs qui, d'habitude, ne sont pas représentés dans leurs rayons. C'est l'occasion de renouveler sa cave à moindre prix (les rabais vont parfois jusqu'à moins 20%). Profitez aussi des vacances pour renouveler votre cave. Panachez votre choix, c'est le meilleur moyen d'avoir de bonnes surprises.

Méfiez-vous des grandes surfaces. Le vin a trois ennemis: la lumière directe, les changements de température et la verticalité. Or, dans les grands magasins, les bouteilles ne sont pas toujours entreposées dans des conditions optimales. Rendez-vous plutôt chez un caviste ou chez le producteur, qui vous fera déguster sa production avec plaisir.

Ne vous fiez pas au packaging. Un joli emballage coûte cher à la fabrication. Il est possible qu'à prix égal, le vin contenu dans une bouteille originale soit de moins bonne qualité que celui d'un contenant plus classique. Mais cette règle n'est pas toujours fiable.

Ton opinion