Actualisé 22.05.2019 à 14:36

Bâle-Campagne

«Miggeli est mort. J'en ai le coeur brisé»

Une chatte est récemment rentrée à la maison le pelage couvert de peinture jaune. Âgée de 13 ans, la minette qui avait déjà une santé précaire est décédée quelques jours après l'attaque.

de
jes/ofu
1 / 3
Samedi soir 18 mai 2019, Miggeli est rentré comme ça à la maison.

Samedi soir 18 mai 2019, Miggeli est rentré comme ça à la maison.

Privé
Son pelage était couvert de peinture jaune. Du coup, le vétérinaire a dû raser l'animal. Il également dû lui couper ses moustaches.

Son pelage était couvert de peinture jaune. Du coup, le vétérinaire a dû raser l'animal. Il également dû lui couper ses moustaches.

Privé
Selon la propriétaire de l'animal de 13 ans, le minet est désormais mourant.

Selon la propriétaire de l'animal de 13 ans, le minet est désormais mourant.

Privé

C'est le cauchemar de tout détenteur de chat: voir son animal rentrer à la maison tout mal en point. C'est pourtant ce qui est arrivé samedi dernier à Sina Kunz, habitante de Biel-Benken (BL). Quand sa chatte Miggeli a passé le seuil de la porte, son pelage était totalement recouvert de peinture jaune, insoluble dans l'eau. «Je n'en revenais pas de la voir maltraitée de la sorte.»

La chatte est finalement décédée mardi soir, soit quelques jours après les faits. «Elle s'est endormie paisiblement et sans douleurs à la maison grâce à l'aide d'une homéopathe spécialisée.» La chatte de 13 ans avait déjà une santé précaire. Le coupable a donc pris en compte le fait qu'elle ne survivrait peut-être pas au choc, estime la Bâloise.

Sina Kunz est, par ailleurs, persuadée qu'il s'agit d'une attaque volontaire et non d'un accident. «Si Miggeli était tombée dans un récipient rempli de peinture, alors son ventre et ses pattes auraient aussi été recouverts de jaune. Mais là, la peinture n'était que sur le dessus.»

«Horrible et traumatisant»

Immédiatement après les faits, l'Alémanique avait signalé l'affaire à la police. Elle s'était aussi rendue chez le vétérinaire. Celui-ci n'avait pas eu d'autre choix que de tondre l'animal. «De perdre son pelage et ses moustaches a été horrible et traumatisant pour elle. De la voir comme ça m'a brisé le coeur.» Depuis l'incident, Miggeli était totalement apathique.

Afin de trouver le coupable, la Bâloise a lancé un appel à témoins sur Facebook. Les réactions des internautes n'ont pas tardé à fuser: «Incroyable» ou encore «Jamais je n'aurais pensé qu'une chose pareille pourrait se produire ici dans la région». Dévastée, Sina Kunz se rattache désormais à l'espoir que le coupable soit retrouvé et sanctionné pour ce qu'il a fait.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!