Franc fort: Migros baisse les prix de 500 articles

Actualisé

Franc fortMigros baisse les prix de 500 articles

Migros va baisser dès lundi les prix de 500 articles de marque. C'est le résultat des négociations entre le distributeur et ses fournisseurs afin de prendre en compte le faible cours de l'euro.

Migros n'a pas été contraint d'exclure certains produits de son assortiment comme vient de le faire son concurrent Coop.

Migros n'a pas été contraint d'exclure certains produits de son assortiment comme vient de le faire son concurrent Coop.

«Les négociations dures mais correctes que nous avons menées avec nos partenaires de longue date ont débouché sur de premiers résultats. Ainsi, nous pourrons abaisser nos prix entre 10 et 20%», explique Herbert Bolliger, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros (FCM), cité dans un communiqué publié tard mardi soir.

Migros a trouvé un accord avec Nestlé (San Pellegrino, Nestlé Baby, etc.) , Ferrero (Kinder, Nutella...), Beiersdorf (Nivea), Procter & Gamble (Braun), Unilever (Axe) et L'Oréal (Studio Line). Le groupe se réjouit qu'il n'ait pas été contraint d'exclure certains produits de son assortiment comme vient de le faire son concurrent Coop.

Coop met la pression

Le groupe bâlois a en effet décidé de supprimer certains articles de ses rayons faute d'avoir obtenu des fournisseurs une baisse de prix liée aux gains de change. Coop a pourtant négocié avec les certains des mêmes fournisseurs que Migros, à savoir Ferrero et L'Oréal. Il est également en discussion avec le géant américain Mars.

En l'absence de réponse positive de ces trois groupes, Coop a décidé d'accorder à sa clientèle un rabais de 50% dès cette semaine et ce, jusqu'à épuisement des stocks. Une fois ces produits épuisés, le numéro deux suisse de la grande distribution supprimera ces articles de ses étalages.

Pour sa part, Migros n'entend pas en rester là et veut obtenir des adaptations de prix ses autres fournisseurs. Le distributeur rappelle qu'il a déjà réduit depuis le début de l'année le prix de 4000 articles, représentant un avantage de plus de 300 millions de francs pour sa clientèle. (ats)

Ton opinion