Zurich: Migros retire ses têtes de choco au nom controversé

Actualisé

ZurichMigros retire ses têtes de choco au nom controversé

Devant le mouvement anti-racisme mondial actuel, le géant orange a décidé d’ôter de ses rayons zurichois sa confiserie baptisée en allemand «Mohrenkopf» ("Tête de maure").

Le terme «Mohrenkopf» est l'équivalent à peine atténué de «Tête de nègre» en français.

Le terme «Mohrenkopf» est l'équivalent à peine atténué de «Tête de nègre» en français.

Keystone

Le mouvement mondial de protestation contre le meurtre d'un Afro-Américain par un policier à Minneapolis, aux Etats-Unis, incite la Migros à retirer des rayons une friandise au nom controversé. Le géant orange ne vendra plus le «Mohrenkopf» ("Tête de maure") produit par le confiseur Dubler. Il n'était en vente que dans deux filiales zurichoises.

Le confiseur zurichois restait l'un des derniers à ne pas vouloir transformer le nom de sa friandise en «Schokokopf» ( «tête de choco»), comme l'appellent aujourd'hui la grande majorité des producteurs. En allemand, le terme «Mohrenkopf» est l'équivalent à peine atténué de «Tête de nègre» en français.

En 2017, une pétition en ligne avait appelé Dubler à changer le nom de son produit-phare vendu dans de nombreux commerces zurichois. Le propriétaire de l'entreprise a toutefois souhaité maintenir son nom traditionnel.

«Nous avons décidé de retirer ce produit de notre assortiment», indique Migros mercredi sur Twitter. Et d'ajouter: «Le débat actuel nous a incité à réévaluer la situation. Nous sommes conscients que cette décision fera également débat.»

(ATS/NXP)

Ton opinion