Migros Valais abandonne les camions-magasins
Actualisé

Migros Valais abandonne les camions-magasins

Les deux derniers camions-magasins de Migros Valais effectueront leur ultime tournée le 30 novembre après 51 ans de service.

L'activité n'est plus rentable et ne correspond plus à la demande.

La disparition de ces camions-magasins sillonnant les routes de montagne du canton n'est pas une surprise. Partout en Suisse l'activité a déjà cessé. Depuis 2001, Migros Valais est la dernière coopérative à posséder encore des camions, indique à l'ATS Mélanie Zuber, porte-parole de Migros Valais.

Chiffre d'affaires en baisse

Introduits pour la première fois en 1956, cinq camions ont d'abord desservi le canton pour passer ensuite à trois dans les années quatre-vingt puis à deux dès 1991. La coopérative avait prévenu il y a quelques années déjà: l'activité s'arrêterait complètement une fois les deux derniers camions devenus trop vieux.

Pas question en effet d'investir dans l'achat de nouveaux camions-magasins fabriqués sur mesure et fort coûteux alors que la demande ne cesse de décliner. En dix ans, le chiffre d'affaires des magasins sur roues a diminué de plus de 36 % en Valais. L'offre ne correspond plus aux besoins d'une population plus mobile mais aussi plus exigeante quant à l'ampleur de l'assortiment.

Avec ses points de vente existants et les projets en cours, ainsi qu'avec son supermarché en ligne, Migros assure offrir de bonnes alternatives. Aucun licenciement n'est à déplorer avec cette cessation d'activité. Deux des cinq employés des camions-magasins prendront leur retraite, les trois autres seront replacés au sein de la coopérative, confirme Mélanie Zuber.

Les premiers camions-magasins ont été introduits en Suisse en 1925 à Zurich. Dans les années soixante, ils sont au nombre de 144 et vivent leur âge d'or. Puis, c'est le déclin. Ce dernier s'accélère dans les années nonante avec 91 puis 13 camions- magasins. (ats)

Ton opinion