Boxe – «Si je ne m’envoie pas en l’air, je vais tuer ce type»
Publié

BoxeMike Tyson: le sexe comme thérapie

Un ancien garde du corps du légendaire boxeur américain a révélé comment ce dernier préparait ses combats durant sa carrière.

par
Chris Geiger
Mike Tyson avait des rituels bien à lui avant ses combats.

Mike Tyson avait des rituels bien à lui avant ses combats.

AFP

Si Mike Tyson était surnommé «Kid Dynamite» durant sa carrière, ce n’était pas un hasard. L’ancien multiple champion du monde des poids lourds était, en effet, réputé pour sa boxe ultraviolente. Pourtant, l’Américain de 55 ans essayait de se défouler avant les combats, par peur de blesser mortellement ses adversaires.

Afin d’extérioriser sa rage, «Iron Mike» avait un rituel bien à lui avant de monter sur le ring. «Lun des plus grands secrets de Mike était quil devait avoir des relations sexuelles dans les vestiaires avant les combats», a confié Rudy Gonzalez, son ancien garde du corps et chauffeur, lors d’un entretien accordé au Sun.

«Si je ne menvoie pas en lair, je vais tuer ce type», avait notamment dit le New-Yorkais aux 50 succès professionnels – dont 44 par K.-O. – à son homme à tout faire avant un combat. Ce dernier aurait alors régulièrement caché des «groupies» dans la salle de bains des vestiaires pour que Mike Tyson puisse «évacuer» son surplus d’énergie.

«Sa plus grande peur était de tuer un adversaire»

Rudy Gonzalez

En sortant des toilettes, il aurait, un jour, fait craquer sa nuque et glissé: «OK, ce type reste en vie!» Si le sexe le détendait donc généralement, il arrivait également que le légendaire boxeur fonde en larmes de temps en temps. «Il avait un problème danxiété et était parfois désespéré parce quil ne se sentait pas assez bien ou quil ne voulait pas se planter», s’est remémoré Rudy Gonzalez.

Avant de dévoiler ce qui tourmentait le plus Mike Tyson: «Sa plus grande peur était de tuer un adversaire sur le ring. Car il savait quil en était capable.» Il avait heureusement trouvé la bonne formule pour éviter une telle tragédie.

Ton opinion

16 commentaires