Actualisé 11.07.2006 à 00:01

Milliardaires et chauffards

De richissimes fous du volant se lâchent sur les routes d'Europe. Deux d'entre eux se sont fait pincer en Suisse.

Elle s'appelle la Cannonball Run Europe (Course du boulet de canon). Son édition d'été a été lancée dimanche à Weybridge (GB). Objectif: rallier Rimini en faisant fi du Code de la route et, bien sûr, des limitations de vitesse.

La finance d'inscription coûte près de 10 000 francs suisses. «C'est très dangereux», avertit Meinrad Stöcklin, de la police de Bâle-Campagne, qui a eu la surprise de pincer une des participantes dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2 h 15.

A bord de sa Porsche, elle a traversé le tunnel du Belchen à 144 km/h au lieu des 80 km/h autorisés. Le chauffard a signé sa perte en dépassant... une patrouille de police dans le tunnel.

Elle habite l'Angleterre, mais possédait un permis de conduire suisse, qui lui a été retiré sur-le-champ. Elle a été dénoncée à la justice et risque une amende salée, voire une peine de prison. Un peu moins d'une heure plus tard, la police lucernoise a arrêté un Anglais sur la même autoroute, à Emmenbrücke (LU).

L'homme a été contrôlé à 150 km/h, aussi à bord d'une Porsche, mais qui ne portait pas le logo de la course, selon la police. L'homme a nié faire partie de la Cannonball, mais «de fortes présomptions pèsent sur lui, selon Meinrad Stöckin. La police n'exclut pas que d'autres fous du volant aient déjà traversé la Suisse et continue de patrouiller 24 heures sur 24, mais ne prévoit pas de contrôles spéciaux.

Emmanuelle Robert/ats

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!