Actualisé 10.06.2011 à 12:59

Yémen

Milliers de manifestants dans la rue

Des dizaines de milliers de Yéménites ont manifesté vendredi à Sanaa pour «un nouveau Yémen» débarrassé d'Ali Abdallah Saleh.

Une nouvelle manifestation a éclaté vendredi à Sanaa pour «un nouveau Yémen» débarrassé d'Ali Abdallah Saleh.

Cette manifestation intervient une semaine après l'attentat dans lequel le président a été blessé.

Les partisans de M. Saleh se sont pour leur part rassemblés pour exprimer leur «fidélité» au président, actuellement hospitalisé à Ryad, et lui réaffirmer leur soutien.

Sur la grande avenue Sittine, des dizaines de milliers de manifestants conduits par les «jeunes de la révolution» ont scandé «le peuple veut un nouveau Yémen» et «le peuple veut un Conseil présidentiel transitoire».

Chef des tribus

La marche a eu lieu après la prière du vendredi, pendant laquelle le puissant chef des tribus Hached, cheikh Sadek al-Ahmar, s'est incliné devant les dépouilles de 41 de ses partisans armés morts dans les affrontements avec les forces de l'ordre autour de sa résidence le 3 juin à Al-Hassaba, un quartier nord de Sanaa.

Cheikh Ahmar, qui s'est rallié à la contestation, était fortement gardé par des hommes en armes et n'a pas pris la parole devant les manifestants.

Portraits du chef d'Etat

A quelques kilomètres de là, les partisans de M. Saleh se sont rassemblés sur la place Saabine en brandissant des portraits du chef de l'Etat, soigné en Arabie saoudite, et des banderoles proclamant leur fidélité à sa personne.

«On ne pourra pas parler de transition du pouvoir avant le retour du président», a affirmé le vice-ministre de l'Information, Abdou Janadi, cité vendredi par la presse locale, en réponse aux revendications des manifestants et de l'opposition.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!