Milliers de manifestants pour des hausses de salaire en Slovénie
Actualisé

Milliers de manifestants pour des hausses de salaire en Slovénie

Septante mille personnes, selon les organisateurs, 17 000 selon la police, ont manifesté samedi dans le centre de Ljubljana à l'appel des six plus grands syndicats.

Elles ont protesté contre la vie chère et exigé une hausse des salaires.

Au cours de cette manifestation, la plus importante depuis l'indépendance de la Slovénie en 1991, assurent les organisateurs, on a pu voir des banderoles sur lesquelles était écrit: «Je travaille pendant que les directeurs jouent au golf», «l'inflation nous tue» ou encore «oubliant les salaires, ils (les employeurs) ont augmenté les prix du pain et du lait».

La marche de protestation a été organisée après l'échec des négociations entre syndicats et patronat pour une hausse des salaires, les prix ne cessant d'augmenter.

«Ne nous envoyez pas protester contre le gouvernement, c'est vous (employeurs et patrons) qui pouvez nous augmenter les salaires», s'est exclamé Zdenko Lober, un dirigeant syndical, devant la foule des manifestants rassemblés au square Kongresni, dans le centre de la capitale de ce petit pays de 2 millions d'habitants.

La Slovénie, gouvernée par une coalition de centre-gauche fragilisée depuis la défaite de son candidat à la présidentielle, le 11 novembre dernier, a connu en octobre un taux d'inflation de 5,1 %, en glissement annuel. Ce taux est le plus élevé des treize pays de l'eurozone dont la Slovénie n'est membre que depuis le 1er janvier.

La Slovénie assumera la présidence tournante de l'Union européenne à partir du 1er janvier 2008.

(ats)

Ton opinion