Actualisé 10.08.2007 à 12:38

Mineurs piégés: pas de signe de vie

Les secours, qui tentent de contacter six mineurs piégés dans un gisement de l'Utah, ont atteint une cavité dans laquelle pourraient se trouver les disparus.

Mais ils n'ont pas détecté de signe de vie, ont annoncé vendredi les autorités.

Une foreuse a pénétré une cavité dans laquelle a a réussi à faire descendre un micro. Mais aucun son n'a été perçu à l'intérieur, a déclaré à la presse Richard Stickler, chef de l'administration fédérale de la sécurité des mines.

«Je ne dirais pas que c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle», a déclaré de son côté Robert Murray, directeur de l'entreprise Utah American Energy, qui possède et exploite cette mine située près de Huntington, à 200 km au sud-est de Salt Lake City. «Le travail n'est pas terminé», a-t-il assuré.

Un équipement d'analyse de l'air accroché à la foreuse a permis d'établir que la qualité de l'air à l'intérieur de la cavité est «très bonne», a-t-il ajouté.

Les mineurs devraient se trouver à 570 mètres de profondeur. Les sauveteurs espèrent s'assurer qu'ils sont vivants, puis leur faire passer des vivres. Mais, selon M. Murray, cela pourrait prendre encore plusieurs jours avant que les secours ne parviennent à creuser un tunnel suffisamment large pour extraire les mineurs.

Les mineurs n'ont pas donné signe de vie depuis l'effondrement de la mine dans la nuit de dimanche à lundi.

Il y a un an et demi, un accident de même nature avait provoqué une forte émotion aux Etats-Unis, un coup de grisou dans une mine de Sago, en Virginie-occidentale. Sur treize mineurs pris au piège, un seul avait survécu.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!