Aviation: Mise aux enchères des places en classe affaires
Actualisé

AviationMise aux enchères des places en classe affaires

Certaines compagnies aériennes ont trouvé le moyen pour remplir leurs classes business. Elles vendent leurs places vides au passager le plus offrant.

par
ofu

Depuis peu, les clients de la compagnie Iberia peuvent profiter d'une offre intéressante. En réservant leurs billets, les passagers en classe économique peuvent indiquer combien ils seraient prêts à payer pour un surclassement en classe affaires. Le voyageur est ensuite informé à la dernière minute si son offre est acceptée ou non.

Les compagnies essaient de cette manière de remplir au maximum leurs classes business qui restent souvent à moitié vides. La raison? Le prix est souvent plus de deux fois plus élevé qu'en classe économique. Avec Iberia, un aller simple de Genève à Miami (USA) coûte 543 CHF en économique et 2600 CHF en business.

D'autres compagnies telles que Austrian, El Al, Etihad, Sri Lankan ou Virgin Atlantic vendent également leurs places aux enchères, rapporte le site «Aerotelegraph». Ce type d'offre a été lancée par la firme américaine Plusgrade, spécialisée dans les surclassements. Mais de nombreuses entreprises restent encore sceptiques quant à cette démarche. La majorité des firmes craignent de perdre de l'argent en bradant leurs prix.

Contactée, la compagnie Swiss n'a pas prévu d'introduire cette pratique. «Il n'existe pour l'heure aucun plan de la sorte chez Swiss. Au vu des coefficients d'occupation des sièges, le modèle d'affaire, le produit proposé et les tarifs appliqués démontrent toute leur efficacité. Nous observons et suivons toutefois avec grand intérêt les pratiques et modèles d'affaires de la concurrence», explique le porte-parole, Mehdi Guenin.

La compagnie helvétique a un coefficient d'occupation global de 89%. Le taux d'occupation en classe Affaires se situe aux alentours des 90%.

Ton opinion