Miss EMS: une première suisse à Genève
Actualisé

Miss EMS: une première suisse à Genève

Samedi, à Genève, sera élue pour la première fois en Suisse une Miss EMS. Dix candidates se disputeront le titre tant convoité de la plus belle et la plus sympathique grand-mère.

Cinq établissements médico-sociaux (EMS) du canton de Genève prennent part au concours. Ils y envoient chacun deux représentantes. Des présélections ont parfois dû être organisées car les prétendantes se bousculaient au portillon, a expliqué l'organisateur de la manifestation, Laurent Rérat.

Cet employé de la maison pour personnes âgées la Coccinelle, à Chêne-Bourg (GE), connaît bien ces compétitions pour avoir lui-même participé à l'élection de Mister Suisse romande. Il avait pris l'habitude, pour engager la conversation avec les pensionnaires, de leur raconter ses aventures sous les projecteurs.

«Pourquoi pas nous?»

«Une résidente m'a alors demandé pourquoi elle n'aurait pas droit aussi à son concours», a expliqué M. Rérat. L'animateur en a discuté avec ses collègues. «Nous comptions d'abord organiser une élection à l'interne, mais finalement nous avons décidé de contacter d'autres EMS pour voir si l'idée les intéressait».

Les dix candidates au titre de Miss EMS défileront devant un jury. Le seul critère de sélection étaient qu'elles puissent se déplacer seules, a relevé M. Rérat. Elles parleront de leur hobby, de leur situation familiale, du rêve le plus fou qu'elles n'ont pas encore réalisé et de leur fleur préférée. (ats)

Ton opinion