Miss Suisse milite pour son papa
Actualisé

Miss Suisse milite pour son papa

Miss Suisse, Lauriane Gillièron, participait hier à un repas de soutien à l'Association DIS NO, qui lutte contre la maltraitance des enfants.

— Pourquoi soutenir cette association?

— Les abus sexuels sur les enfants me choquent particulièrement. Et puis c'est une association de Prilly, ma petite ville...

— Votre souhait le plus cher en ce moment?

— Que les Prillérans soutiennent mon papa chéri aux prochaines élections. Il mérite d'être réélu à la syndicature.

— Quels sont vos prochains grands rendez-vous?

— En juin, le concours de Miss Univers, mais je n'y vais pas dans l'optique de gagner. La concurrence est rude et la Suisse n'intéresse personne dans le milieu des Miss.

Propos recueillis par Nathalie Thurler

Ton opinion