Actualisé 07.10.2010 à 19:49

VernierMoa fermé: entre satisfaction et amertume

Les réactions se comptent par milliers sur les réseaux sociaux.
Un rassemblement de soutien est prévu samedi.

de
dti
Les gérants sont tenus de fermer le club. S'ils refusent, des scellés pourront être apposés.

Les gérants sont tenus de fermer le club. S'ils refusent, des scellés pourront être apposés.

«On a remis l'église au milieu du village.» L'avocat du propriétaire des locaux qui abritent le Moa, Daniel Ferrier, avouait son soulagement, au lendemain de la décision du Conseil d'Etat de fermer le club. Satisfait, son client «n'entend pas revenir en arrière».

Jeudi, Pierre-François Unger, ministre chargé du dossier, laissait pourtant entendre que le Moa pourrait renaître de ses cendres si le propriétaire et les gérants du club parvenaient à trouver un accord. Il n'en sera rien. Sans bail ni autorisations, la discothèque est ainsi fermée. «Si les gérants n'obtempèrent pas, le club sera mis sous scellés», a ajouté le conseiller d'Etat.

Sur Facebook, cette fermeture a déclenché des centaines de réactions de soutien. Les amateurs du Moa Club se sont d'ailleurs donnés rendez-vous pour un rassemblement de soutien samedi à Rive.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!