Actualisé 26.11.2019 à 22:02

BerlinMobilisation agricole pour défendre les pesticides

Des paysans allemands manifestaient mardi contre la politique environnementale visant à interdire le glyphosate.

von
lvb
Un convoi de tracteurs paralysait mardi le centre de la capitale allemande.

Un convoi de tracteurs paralysait mardi le centre de la capitale allemande.

EPA

Plusieurs milliers d'agriculteurs ont convergé mardi 26 novembre vers Berlin à bord de leurs tracteurs, formant un immense convoi dans la capitale.

Ces manifestants demandent une refonte du «plan de protection des insectes», programme qui avait été annoncé au début du mois de septembre par le gouvernement d'Angela Merkel. L'Exécutif souhaite en effet réduire petit à petit l'usage des pesticides et engrais chimiques dans les exploitations du pays.

Interdiction du glyphosate

Fruit d'un compromis entre les Ministères de l'environnement et de l'agriculture, cet ensemble de mesures comprend notamment une interdiction du glyphosate d'ici à 2023, ainsi que celle, avant 2021, de l'usage d'herbicides et d'insecticides dans les zones dites écologiquement vulnérables.

La journée d'hier marque la troisième manifestation d'agriculteurs allemands en deux mois. Ils se plaignent d'être négligés par les autorités et craignent une chute de leur compétitivité sur le marché européen, où la concurrence fait rage.

Dans le même temps, l'opinion est de plus en plus sensible aux thèmes environnementaux. Une pétition visant à sauver les abeilles contre les pesticides a récolté cette année plus de 1,8million de signatures en Bavière, poussant le gouvernement régional à s'engager sur la question.

Selon une étude de 2017, l'Europe a perdu près de 80% de ses insectes en moins de trente ans. La disparition des bestioles aurait elle-même contribué à faire disparaître plus de 400 millions d'oiseaux. (lvb/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!