Thurgovie: Mobilisation générale pour Kilian le fugueur
Publié

ThurgovieMobilisation générale pour Kilian le fugueur

Il a fallu deux semaines de recherches et de stratagèmes pour qu'un jeune bouc retrouve son étable.

par
juu/jbm
L'animal a un caractère bien trempé.

L'animal a un caractère bien trempé.

Hof Regaboga

«J'ai bien cru qu'il lui était arrivé quelque chose et j'ai craint le pire», confie Monika Aliesch. Cette responsable d'un refuge pour animaux à Neukirch-­Egnach était très inquiète pour son petit bouc, Kilian. L'animal s'était enfui juste avant un rendez-vous chez le vétérinaire.

Mobilisation monstre

La protectrice des animaux a aussitôt averti la police et les autorités: «La moitié des habitants de la ville voisine de Bischofszell m'ont aidée. L'avis de recherche a même été diffusé sur le site de la commune.» Le soir même de l'annonce de la disparition, des témoignages lui sont parvenus sur la présence du vagabond en divers lieux. «Mais je ne me suis pas pressée, car Kilian est très timide et imprévisible. Il aurait déguerpi dès qu'il m'aurait vue», indique-t-elle. Pour attirer le fugueur, Monika Aliesch a eu l'idée de faire appel à Rosina, une chevrette qui ne laissait pas Kilian indifférent: «Nous avons repéré les endroits où il avait été vu et avons déposé des traces odorantes de Rosina. Mais cela n'a eu aucun effet.»

Caché dans un troupeau

Finalement, au bout de 16 jours, Monika Aliesch a appris que le quadrupède filait des jours heureux chez un berger de la région. Une personne qui croisait souvent son troupeau avait en effet remarqué qu'il comptait un animal de plus, et qu'il ressemblait à Kilian. Le berger, âgé de 70 ans, ne s'était rendu compte de rien: «Je n'utilise pas les réseaux sociaux et je ne savais pas que Kilian était recherché.» Aujourd'hui le petit bouc est de retour auprès de Rosina. Tout est bien qui finit bien!

Ton opinion