Album «III»: Moderat: le juste milieu entre pointu et populaire
Actualisé

Album «III»Moderat: le juste milieu entre pointu et populaire

Le trio electro est dans le top 10 des charts romands avec l'album «III», point final d'une trilogie initiée en 2009. Présentation.

par
fec
Sascha Ring, Gernot Bronsert et Sebastian Szary (de g. à dr.).

Sascha Ring, Gernot Bronsert et Sebastian Szary (de g. à dr.).

photo: Kein Anbieter/F. Prioreau

C'est une surprise de retrouver le trio allemand dans le classement des meilleures ventes. Son electro pointue et léchée n'est pas forcément très commerciale. En revanche, elle fait un carton dans les milieux underground tout autour du globe. Moderat se défend justement de vouloir plaire au grand public.

«On a essayé que cela ne soit pas trop pop. On avait en quelque sorte la police de la pop sur les épaules pour nous dire: «Non, là c'est trop» ou «Attention, ça va devenir cul-cul», a détaillé Gernot Bronsert dans «Le Figaro». Son complice Sascha Ring a repris au vol: «On avait aussi la police des clubs sur l'autre épaule, parce qu'on ne voulait pas non plus que cela ressemble à une musique avec des gros beats pour faire danser». Quant à savoir si cet album, qui termine une trilogie commencée en 2009, marque la fin de Moderat, le trio a laissé planer le doute. «Non, probablement pas. A la base, on ne s'était pas dit tout de suite qu'on ferait une trilogie. Ça s'est développé au fur et à mesure», a-t-il dit aux «Inrocks».

Côté live, les trois garçons ne sont pas à plaindre. Leur concert du 5 mai 2016 aux Docks à Lausanne a affiché complet en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire. Ils seront également le 27 avril 2016 à Zurich et le 7 mai 2016 à Bâle. Là aussi, le public s'est rué sur les billets. Des séances de rattrapage auront certainement lieu durant les festivals suisses pendant l'été.

Ton opinion