Paris: Moha La Squale risque 10 mois de prison
Publié

ParisMoha La Squale risque 10 mois de prison

Le rappeur était devant un tribunal jeudi 17 mars 2021 pour outrage, rébellion et refus d'obtempérer.

Moha La Squale connaîtra son sort le 15 avril 2021.

Moha La Squale connaîtra son sort le 15 avril 2021.

imago/ZUMA Press

Près de neuf mois après son interpellation musclée par des policiers, Moha La Squale comparaissait jeudi 18 mars 2021 devant le tribunal correctionnel de Paris. Le rappeur de 26 ans est accusé d’outrage, rébellion et refus d’obtempérer par les trois hommes des forces de l’ordre qui l’avaient arrêté le 19 juin 2020 à la suite d’un contrôle routier.

Ce jour-là, Moha La Squale avait tenté de s’enfuir avant d’être rapidement rattrapé par les policiers qui l’avaient couché au sol et menotté. La scène avait été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Les agents ont porté plainte contre Mohamed Bellahmed, le vrai nom du rappeur, qu’ils accusent de les avoir «frappés à coups de coude, de pied et de poing et de les avoir traités de «fils de pute», rapporte «Le Parisien».

Au tribunal, l’artiste a nié et affirmé que c’était lui qui avait été frappé et a eu une côte cassée. «Je regrette de ne pas avoir obtempéré. Je respecte les forces de l’ordre. Je suis désolé pour tout ce qui s’est passé», a déclaré Moha La Squale à la barre, écrit le quotidien français, qui ajoute que la procureure a eu du mal à croire au repentir du rappeur. Elle a donc requis une peine de 10 mois de prison ferme qui pourrait être aménagée en port de bracelet électronique à domicile. Le jugement sera rendu le 15 avril 2021.

(jfa)

Ton opinion