Grand Conseil genevois: Moins d'argent pour la prévention du tabagisme
Actualisé

Grand Conseil genevoisMoins d'argent pour la prévention du tabagisme

A Genève, l'Association pour la prévention du tabagisme (APRET) recevra 65 000 francs de moins en 2009.

Le Grand Conseil a soustrait de la subvention le montant utilisé par l'APRET lors de la campagne pour l'initiative contre la fumée passive.

Pour le radical Jacques Jeannerat, il n'est pas tolérable qu'une association utilise l'argent de la collectivité pour une campagne de votation. Il a été suivi par l'UDC et les libéraux. Les Genevois ont accepté en février 2008 une initiative contre la fumée passive dans les lieux publics.

Les Verts ont estimé que cette baisse était une punition infligée à l'APRET. Pourtant le conseiller d'Etat Pierre-François Unger a rappelé que l'implication de l'association lors de la campagne était autorisée et légitime.

En commission, un député libéral a proposé de déduire ce montant pendant les quatre prochaines années. Finalement, le texte voté jeudi propose d'enlever cette somme uniquement pour 2009. L'APRET recevra ainsi 885 000 francs pour 2009 et 950 000 pour 2010 à 2012.

Une subvention de 896 200 francs a aussi été accordée à la Fédération genevoise de prévention d'alcoolisme (FEGPA) pour 2009- 2012. Le projet de loi qui englobait les subventions pour ces deux organismes de prévention a passé par 47 voix contre 13 et 3 abstentions.

(ats)

Ton opinion