Zurich: Moins de cigogneaux morts à cause de la météo
Actualisé

ZurichMoins de cigogneaux morts à cause de la météo

Le temps maussade des trois premières semaines de mai a finalement fait peu de victimes parmi les cigogneaux du Zoo de Zurich, contrairement aux craintes des zoologues.

Au total, sept cigogneaux ont perdu la vie au Zoo de Zurich. Plus d'une trentaine ont survécu et sont désormais hors de danger. Le sale temps du mois de mai a ainsi fait moins de victimes que prévu.

Les cigogneaux qui ont survécu au mauvais temps du mois de mai sont désormais assez grands pour faire face au froid et à la pluie, si la météo devait à nouveau empirer. Il y a deux semaines, le zoologue Robert Zingg s'était montré inquiet après la mort de six petits. Les cigogneaux étaient alors trop petits pour se protéger du froid mais trop grands pour être couverts par leurs parents.

Interrogé mardi par l'ats, Samuel Furrer, collègue de Robert Zingg, a levé l'alerte. «Plus de 30 cigogneaux issus de nos 17 nids ont survécu», se réjouit le zoologue. «La météo de la Pentecôte a été meilleure que prévu», explique-t-il. La phase de pluie qui s'est prolongée après l'Ascension a en effet été entrecoupée de journées sèches, «ce qui a sauvé les cigogneaux».

En 2013, le temps maussade de la fin du printemps avait tué une trentaine de cigogneaux au zoo de Zurich. Seul l'un d'entre eux avait survécu.

Les cigognes du zoo de Zurich vivent dans le parc de manière volontaire. Certaines y passent même l'hiver, d'autres migrent vers le sud durant la saison froide. Parmi ces oiseaux, plusieurs reviennent au zoo à l'âge adulte pour y élever leurs petits. (ats)

Ton opinion