Actualisé 25.03.2008 à 22:59

Moins de congés à Pâques en échange de l'Ascension?

L'association vaudoise des parents d'élèves souhaite mieux répartir les vacances. Genève et le Valais ne sont pas convaincus par l'idée.

Dès lundi, les élèves vaudois se lanceront dans un marathon de 14 semaines consécutives de cours. Un exemple criant de mauvaise répartition des vacances scolaires due à la variabilité des dates de Pâques.

Pour lutter contre ce problème récurrent, l'association des parents d'élèves propose une parade. La solution qui a convaincu 90% des membres de l'association récemment consultés? «Une semaine, avant ou après Pâques selon la date de la fête religieuse, et une autre entre l'Ascension et Pentecôte», dévoile la secrétaire générale Sylvie Pittet Blanchette.

Ce projet a été transmis fin février au Département de la formation et de la jeunesse. Dans la perspective du nouveau calendrier des vacances 2008-2016, le canton va lancer, dans les prochaines semaines, une consultation auprès des milieux concernés. «J'ai proposé de débattre de l'idée dans le cadre de cette réunion», confirme Jean-François Steiert.

Le planificateur des vacances vaudoises se dit réellement ouvert à cette proposition, qui nécessiterait néanmoins de modifier la loi scolaire. Le nombre de jours d'école passerait alors de 186 à 185. «En outre, on recommande généralement d'accorder deux semaines de repos consécutives aux élèves, argue le spécialiste de la question au Canton. C'est la principale réticence à apporter à cette idée. Mais ça vaut la peine d'en débattre.»

L'idée vaudoise ne fait pas tache d'huile. Elle n'a jamais été évoquée à Fribourg ni dans l'arc jurassien. Le Service de l'enseignement valaisan est réticent. «Il ne serait pas judicieux de se priver de jours de travail à la fin de l'année scolaire.» A Genève, on ne souhaite surtout rien changer avant l'entrée en vigueur de l'harmonisation scolaire de 2010.

C.Pantet/N. Lüginbuhl/ Sab

Les Genevois sont gâtés

A Genève, les écoliers du primaire vont passer 151 jours à l’école pendant l’année 2007-2008. Selon la loi sur l’instruction publique, le nombre de jours de cours obligatoires est de 160 pour le primaire (congé le mercredi) et de 180 pour le secondaire (congé uniquement l’après-midi). C’est moins que les Vaudois, puisque ces derniers passeront, cette année scolaire, 186 jours sur les bancs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!