Moins de jours chômés pour les jeunes

Actualisé

Moins de jours chômés pour les jeunes

Thomas Daum, qui va succéder le 1er juin à Peter Hasler à la tête de l'Union patronale suisse, lance un pavé dans la mare.

Au moment où le chômage des jeunes connaît des taux inquiétants, il préconise de raccourcir leur nombre de jours d'indemnité chômage de 400 à 250, a-t-il expliqué dans une interview à «Mise au point», sur la TSR.

Pour lui, la situation des jeunes bouge plus facilement que celle des autres catégories. C'est pourquoi un débat est au moins possible sur un raccourcicement de la durée de leurs indemnités.

Peter Hasler a souvent fait la une des médias avec des propositions provocantes et donné le ton dans le débat politique, selon le portrait dressé par «Mise au point». M. Daum, qui a fait sa carrière dans le secteur des machines, semble vouloir occuper le même créneau.

Prestations revues à la baisse

Il considère que la proportion de chômeurs ne pourra pas descendre au-dessous de 2 %. Et que cette situation devra être considérée comme le plein emploi.

Il faut une assurance chômage qui fonctionne, selon lui, mais cela implique que les prestations devront être revues à la baisse. La diminution de la durée des indemnités des jeunes est une des propositions, mais il s'agira aussi par exemple d'augmenter la période de cotisation pour tous ou revoir la règle, qui permet aux cantons d'allonger la durée du chômage.

Ton opinion