05.08.2016 à 11:33

TourismeMoins de touristes en Suisse au 1er semestre

Les visiteurs étrangers affichent un recul de 2,5% à 9,1 millions de nuitées. Européens et Asiatiques ont boudé la Suisse.

Les visiteurs asiatiques sont en fort recul, surtout dans les régions de montagne.

Les visiteurs asiatiques sont en fort recul, surtout dans les régions de montagne.

photo: Keystone

L'hôtellerie suisse a enregistré 16,8 millions de nuitées au premier semestre, soit une baisse de 1,2% en rythme annuel. La demande étrangère a particulièrement fait défaut.

Les visiteurs étrangers affichent en effet un recul de 2,5% à 9,1 millions de nuitées, selon des chiffres publiés vendredi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les hôtes indigènes ont eux enregistré 7,7 millions de nuitées, en hausse de 0,5%.

Les hôtes du continent européen ont notamment boudé la Suisse, avec un repli de 183'000 unités (-3%). L'Allemagne enregistre la baisse absolue la plus importante de tous les pays de provenance, avec 136'000 nuitées de moins (-6,8%).

La Russie (-37'000/-17,1%), la Belgique (-22'000/-7,4%), les Pays-Bas (-19'000/-6,4%) et la France (-11'000/-1,7%) accusent également des reculs. En revanche, les touristes en provenance du Royaume-Uni ont été attirés par la Suisse ( 28'000/ 3,3%).

Moins de touristes asiatiques

Au niveau du continent asiatique, le nombre de nuitées a reculé de 68'000 (-3,5%). La Chine (sans Hong Kong) accuse notamment un repli de 80'000 nuitées (-14,3%), suivie de l'Inde, avec une diminution de 12'000 unités (-3,4%). A l'opposé, les visiteurs en provenance de Corée du Sud ( 9500/ 6,8%) et des Pays du Golfe ( 8200/ 3,6%) ont davantage séjourné en Suisse.

Avec 44'000 nuitées supplémentaires ( 5,6%), les Etats-Unis affichent la plus forte augmentation absolue de tous les pays de provenance. En revanche, le Brésil accuse une baisse de 23'000 unités (-18,4%). Globalement, le continent américain a vu ses nuitées progresser de 18'000 nuitées ( 1,6%).

Le continent africain accuse pour sa part une baisse de 1700 nuitées (-1,1%). L'Océanie a en revanche légèrement progressé ( 300/ 0,2%).

Les régions de montagne souffrent

Les régions de montagne ont particulièrement souffert au premier semestre. Les Grisons ont enregistré le plus grand repli absolu, avec 113'000 nuitées en moins (-4,5%), suivis du Valais (-70'000/-3,7%) et de l'Oberland bernois (-63'000/-3,6%).

La région Jura & Trois-Lacs a perdu 4203 nuitées (-1,2%), tandis que celle de Fribourg a baissé de 3839 unités (-1,9%). Repli également pour la région Lucerne/Lac des Quatre-Cantons (-28'000/-1,7%).

En revanche, la région lémanique (Vaud) enregistre la plus forte progression, avec 46'000 nuitées supplémentaires ( 3,6%). Suit la région zurichoise, avec 18'000 nuitées de plus ( 0,7%). Genève a gagné 2177 hôtes ( 0,2%).

Météo pluvieuse

Pour le seul mois de juin, l'hôtellerie suisse a vu le nombre de nuitées baisser de 3,2% sur un an à 3,1 millions. Des conditions météorologiques maussades et pluvieuses peuvent expliquer ce recul, note l'OFS.

Les hôtes indigènes affichent un repli de 3,3% à 1,3 million de nuitées, soit le recul le plus important de tous les pays de provenance. Les visiteurs étrangers ont eux généré 1,8 million de nuitées, en baisse de 3,2%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!