Berne: «Mon cœur s'est mis à battre plus vite»
Actualisé

Berne«Mon cœur s'est mis à battre plus vite»

Le «GEO-Magazine» et le «National Geographic» s'intéressent aux clichés de Franco Banfi montrant un anaconda de huit mètres de long. Interview avec le photographe tessinois.

par
fum/ofu

Monsieur Banfi, comment se sent-on lorsqu'on se retrouve face à un anaconda de huit mètres de long qui pèse 200 kilos?

Mon cœur s'est mis à battre un peu plus vite. Mais je n'ai pas eu vraiment peur, car je savais que le serpent n'était pas venimeux.

Mais l'animal aurait pu vous étrangler sans autre.

C'est vrai. Mais les anacondas ne mangent que deux ou trois fois par an. Et au final c'est comme avec la plupart des animaux: si on ne les dérange pas, ils nous laissent tranquille.

Votre collègue, un photographe slovaque, n'a pas été aussi prudent que vous. Il a tiré le serpent par la queue.

C'était vraiment une action irréfléchie. Il l'a même fait deux fois. La deuxième fois, le serpent a ouvert grande sa gueule.

Vous n'avez pas pris de photo?

Je pense que je devais tirer la même tête que l'anaconda à ce moment-là. (rires) Tout s'est passé tellement rapidement, je n'étais pas préparé.

Etes-vous satisfait de votre séjour au Brésil, à Mato Grosso?

Il y a toujours des choses qu'on peut faire mieux. Mais, de manière générale, je peux m'estimer heureux. La visibilité est primordiale pour un photographe aquatique. Et, dans ce cas, elle était excellente.

Quelle est la photo dont vous êtes le plus fier?

C'est un cliché que j'ai réalisé il y a quinze ans au Mexique. On voit une raie manta qui joue avec la caméra. Cette photo a fait le tour du monde.

Vous êtes père de deux enfants? Ont-ils peur pour vous quand vous partez en voyage?

Ils sont adultes et ont confiance en moi. Et ils font de la plongée aussi. Ils savent ce que je fais et ce que je ne fais pas.

Avez-vous déjà eu une grosse frayeur pendant votre travail?

Oui, une fois à la mer Rouge. On voulait photographier des requins. Pour cela, on les avait attirés avec des appâts. Soudainement, un animal s'est mis à nager en plein dans ma direction. J'ai eu assez peur.

Ton opinion