Affaire Morganella: «Mon fils n'est pas raciste»
Actualisé

Affaire Morganella«Mon fils n'est pas raciste»

Le père de Michel Morganella, Joseph, est interloqué par le dérapage du joueur de la Nati aux Jeux olympiques de Londres. Mais il le défend en estimant qu'il est «très posé et très calme».

par
cga

De retour dans son village de Chippis (VS) après son exclusion des JO, Michel Morganella va sans doute avoir une petite explication de texte avec son père. Ce dernier livre son sentiment sur le tweet raciste de son fils, dans le «Nouvelliste».

«Si mon fils a écrit ce qui a été dit, c'est qu'il a dû être poussé à bout, qu'il était au bout de sa patience, explique Joseph Morganella. Oui, il est agressif sur le terrain, mais dans le bon sens du terme. Mais en dehors, c'est une personne calme et posée. Et ce n'est de loin pas un raciste.»

Le père cherche toujours des explications au pétage de plombs de son fils et se demande ce qui a bien pu être dit sur le terrain pour que Michel poste de telles réactions sur les réseaux sociaux. Attendant d'avoir son fils au téléphone, il concède dans les colonnes du quotidien valaisan: «Un athlète de ce niveau n'a pas droit à un tel dérapage.»

Déçu de voir Michel exclu des Jeux olympiques – «ça me fait mal» – il est conscient que l'image de toute la Suisse est égratignée par cette affaire. «Toute la nation est concernée. Nous verrons à présent ce qu'il va se passer.»

Ton opinion