Floride: Le pilote fait un malaise, son passager prend les commandes
Publié

États-Unis«Mon pilote est inconscient. Je n’ai aucune idée de comment piloter»

Le passager d’un Cessna qui reliait les Bahamas à la Floride a pris les commandes de l’appareil après un malaise du pilote, mardi. Il n’avait aucune expérience en la matière. 

Il aura une sacrée histoire à raconter au coin du feu. Un passager qui n’avait jamais piloté un avion de sa vie s’est retrouvé aux commandes d’un Cessna 208 Caravan, mardi après-midi au-dessus de Palm Beach. L’homme était confortablement installé dans l’avion qui l’emmenait des Bahamas à la Floride quand son pilote a été victime d’un malaise. Sans perdre son sang-froid, le passager a appelé la tour de contrôle à la rescousse: «J’ai un gros problème, là. Mon pilote est inconscient. Je n’ai aucune idée de comment piloter l’avion.»

Quand un contrôleur aérien lui a demandé quelle était sa position, le passager a eu une réponse terriblement honnête: «Je n’en ai aucune idée. Je vois la côte de la Floride devant moi. Et je n’en ai aucune idée.» Sans céder à la panique, le contrôleur aérien a alors demandé au pilote en herbe de maintenir l’altitude. «On va essayer de vous localiser», lui a-t-il annoncé. Le plus dur, pourtant, restait à venir: «Je ne sais pas du tout comment arrêter l’avion», s’est inquiété le passager.

Vous avez dit que c’est un passager qui a posé l’avion?

Un autre pilote à la tour de contrôle

Par chance, le contrôleur aérien en poste à Palm Beach était un instructeur de vol certifié et avait l’habitude de travailler avec des Cessna, raconte ABC News. Avec son aide, le pilote improvisé est resté incroyablement calme et a réussi à poser l’appareil sans encombre à l’aéroport international de Palm Beach. Dans les airs comme au sol, la stupeur était totale: «Vous avez dit que c’est un passager qui a posé l’avion?» a demandé un autre pilote à la tour de contrôle. «Oh bon sang», s’est-il émerveillé en entendant la réponse affirmative du contrôleur aérien.

«Le niveau de difficulté auquel cette personne a dû faire face en n’ayant aucune expérience de vol pour piloter et atterrir un avion à turbine monomoteur est absolument incroyable», s’extasie Justin Dalmolin, un pilote de la compagnie JetBlue qui a dû retarder son décollage pour laisser la place au passager héroïque. Le pilote du Cessna, qui était toujours inconscient au moment de l’atterrissage, a été emmené à l’hôpital. Son état de santé n’est pas connu.

(joc)

Ton opinion

58 commentaires