Actualisé 04.03.2010 à 20:07

Fribourg«Mon univers et celui des Innocents sont très proches»

JP Nataf, l'ex-chanteur du groupe Les Innocents, donnera un unique concert en Suisse romande, samedi au Nouveau Monde.

par
Julien Delafontaine

Dans les années 1990, Les Innocents étaient l'un des groupes les plus diffusés sur la bande FM. Leurs titres «L'autre Finistère», «Un homme extraordinaire» et «Colore» figurent au panthéon de la pop française. Depuis l'an 2000, le quatuor s'est séparé, et JP Nataf fait carrière en solo. Au Nouveau Monde, il présentera «Clair» (distr. Disques Office), son 2e album.

20 minutes online: JP Nataf, se lancer en solo après avoir connu la gloire en groupe, est-ce facile?

JP Nataf: J'ai vécu une situation paradoxale avec la sortie de mon premier album en 2004. «Plus de sucre» a fait un bide dans les bacs et après douze concerts, plus personne ne voulait me produire. Par contre, les professionnels de la musique l'ont adoré et m'ont couvert de louanges. Cela m'a ouvert des portes et permis de payer mon loyer ces dernières années.

Malgré cela, vous avez eu le courage de remettre l'ouvrage sur le métier.

 Avec Les Innocents, il nous a fallu ramer dix ans avant d'être reconnus. Cela m'a appris a ne jamais baisser les bras. Vu le bon accueil réservé, de la part du public cette fois, à «Clair», je me dis que j'ai bien fait.

Sur scène, reprenez-vous les tubes de votre ancien groupe?

Quelques-uns. Mon univers et celui des Innocents sont très proches. Cela reste de la pop française. Comme je me produis avec un bassiste, un batteur et un clavier, la transition est facile. Mais je n'en joue pas trop. Car, avec Jean-Christophe Urbain, nous gardons bon espoir de redonner des concerts avec Les Innocents. Je ne veux pas blaser le public avant le retour du groupe.

Samedi, 21h, Nouveau Monde, Fribourg.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!