PORTE-VELO – Mon vélo électrique peut-il dépasser sur les côtés lors de son transport?
De combien mon vélo peut-il dépasser sur les côtés lorsque je le transporte sur un porte-vélo?

De combien mon vélo peut-il dépasser sur les côtés lorsque je le transporte sur un porte-vélo?

iStock
Publié

PORTE-VÉLOMon vélo électrique peut-il dépasser sur les côtés lors de son transport?

Louis s’est acheté un vélo électrique. Lors du transport en voiture, le vélo dépasse des deux côtés. Est-ce permis?

par
Olivia Solari

Question de Louis à l’équipe d’experts de l’UPSA:

Depuis quelque temps, je possède un porte-vélo d’attelage à ma voiture. Mon vélo «normal» est bien caché derrière la voiture pendant le transport. Mais le vélo électrique que je viens d’acheter est plus grand et, lorsqu’il se trouve sur le porte-vélo, il dépasse la largeur de la voiture. Le vélo électrique a une longueur de 191 cm. La voiture a une largeur de 207 cm rétroviseurs compris, et de 179 cm sans les rétroviseurs. Ai-je le droit de transporter mon vélo électrique avec ma voiture?

Réponse d’Olivia Solari de l’UPSA:

Cher Louis,

Merci beaucoup pour votre question intéressante. Pour les vélos, les dispositions de la loi fédérale sur la circulation routière (LCR) concernant le chargement s’appliquent. Au sens de l’art. 30 al. 2 LCR, le chargement doit être disposé de telle manière qu’il ne mette en danger ni ne gêne personne et qu’il ne puisse tomber. Cette règle de sécurité générale ne nous donne cependant pas de réponse sur la taille ou la largeur autorisée du chargement. Le Conseil fédéral a concrétisé la loi fédérale sur la circulation routière et ses dispositions sur le chargement dans l’ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR).

Comme décrit dans un article précédent, le chargement peut dépasser la voiture devant et derrière, soit dans le sens de la longueur. L’art. 73 al. 2 OCR interdit en revanche que le chargement dépasse latéralement le véhicule.

Cette formulation est quelque peu décevante, je le conçois, mais l’on sait bien qu’à toute règle son exception: le législateur a en effet prévu une exception pour les vélos. Selon l’art. 73 al. 2 let. d de l’ordonnance, un cycle accroché à l’arrière d’un véhicule automobile peut dépasser ce dernier de 20 cm au maximum de part et d’autre, à condition que la largeur totale du cycle ne dépasse pas deux mètres.

Un cycle accroché à l’arrière d’un véhicule automobile peut dépasser ce dernier de 20 cm au maximum de part et d’autre.

Olivia Solari, UPSA

Pour définir la largeur du véhicule, l’OCR renvoie à l’ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV). La largeur du véhicule se mesure sans les rétroviseurs (art. 38 al. 1bis let. g OETV). Dans votre cas, la largeur de 179 cm est donc déterminante. Si votre vélo électrique est fixé de manière symétrique, il ne dépasse votre véhicule que de 6 cm environ de chaque côté, et sa longueur, de 191 cm, est quant à elle inférieure à deux mètres. Ainsi, vous êtes autorisé à transporter votre vélo électrique sur votre voiture, même s’il est un peu plus grand que l’autre.

En application de l’art. 30 LCR, il va de soi que votre vélo doit être bien sécurisé pendant tout le trajet. Si un chargement qui ne garantit pas une sécurité suffisante cause un accident, une amende salée peut être appliquée pour cause de violation de la loi fédérale sur la circulation routière, et le conducteur peut être condamné à réparer le dommage.

Si, comme la loi l’exige, votre vélo est en revanche suffisamment bien sécurisé et la plaque minéralogique bien visible ou directement fixée au porte-vélo, vous pouvez alors transporter sans souci votre nouvel e-bike avec votre voiture.

Bonne route!

Envoyez simplement vos questions par e-mail à l’adresse autoratgeber@20minuten.ch. Les questions d’actualité les plus intéressantes, ainsi que leurs réponses, seront publiées chaque semaine sous le prénom de l’auteur dans la rubrique Lifestyle de «20 minutes».

L’Union des professionnels suisses de l’automobile (UPSA) est l’association des garagistes suisses. Quelque 4000 entreprises comptant 39’000 collaborateurs au total (dont 9000 jeunes en formation initiale et continue) veillent à ce que nous puissions circuler de manière fiable, sûre et écoefficiente. L’équipe d’experts qui répond à vos questions est composée de: Markus Aegerter (Commerce et Prestations), Olivier Maeder (Formation), Markus Peter (Technique et Environnement) et la juriste de l’UPSA, Olivia Solari (Droit).

Ton opinion