Agenda cinéma: Mon week-end cinéma pas comme les autres
Actualisé

Agenda cinémaMon week-end cinéma pas comme les autres

Voici notre sélection de films et projections qui sortent de l'ordinaire en ce week-end du 31 janvier au 2 février 2014.

par
Catherine Magnin

Vendredi 31 janvier au soir, je démarre leweek-end en musique avec la première projection d'un tout nouveau cycle de films. En 10 documentaires, «We Hate White Music» propose une histoire de la musique afro-américaine qui, à raison d'une projection tous les derniers vendredis du mois (hormis pendant les vacances), me conduira gentiment jusqu'en janvier 2015...

Et je débute avec «Le blues entre les dents» de Robert Manthoulis (1973), à la rencontre des vétérans du blues de Harlem à la Nouvelle Orléans..

Infos: http://wehatewhitemusic.ch

Tous aux musées!

Quel est le point commun entre «L'âge de glace» (2002), Survivre - Animaux des Alpes en hiver (2011), «Charlot roi - His Prehistoric Past» (1914)? Tous ces films sont projetés gratuitement au Palais de Rumine, dès ce samedi 1er février à 11h jusqu'à dimanche 2 février à 19h. Il y a même un jeu de piste à travers les divers musées du Palais, dont l'accès est libre pour l'occasion.

Je note que dimanche à 15h45, la projection d'«Hiver nomade» aura lieu en présence de son réalisateur Manuel von Stürler, ainsi que d'une traductrice en langue des signes pour le public malentendant (d'ailleurs la moitié des films projetés pendant la manifestation sont accompagnés d'une boucle auditive à leur intention).

Information et programme détaillé: www.cineaupalais.ch

Maaaaaaaaaaad !

Samedi, c'est sûr, j'ingurgite la trilogie «Mad Max». Pensez donc: les trois séances (à 17h30, 19h30 et 21h30) pour 15 francs, en projection 35mm dans le décor délicieusement suranné du Capitole à Lausanne, avec en prime une roulotte à hot-dogs, ça ne se refuse pas! Et puis il y a les paysages de l'outback australien et les mythiques courses-poursuites en voitures orchestrées par George Miller, Mel Gibson avant qu'il commence à dérailler, et Tina Turner en bad girl...

Pour rappel, cet événement s'inscrit à mi-parcours du cycle «Après l'Apocalypse» qui se poursuit jusqu'au 28 février à la Cinémathèque suisse.

Informations: www.cinemateque.ch

Le Petit Black migre

Dimanche 2 février à 15h, j'emmène petite soeur, petit frère, neveu, nièce, cousin, cousine dès 4 ans voir un programme de courts métrages intitulé «Nature déconfiture», projeté au CityClub à Pully. Il s'agit en fait d'un sélection de petites histoires sur des questions environnementales, venues de Madagascar comme d'EStonnie ou d'Argentine, qui figuraient au catalogue du dernier festival Black Movie à Genève.

www.cityclubpully.ch

Deux docs pour une fiction

Le CityClub à Pully entame ce samedi sa programmation de février avec trois films.

«Au bord du monde», de Claus Drexel, projeté en première suisse (il était au programme de Cannes 2013). Un doc qui plonge dans l'autre Paris, celui des sans abris qui hantent les ponts, les couloirs de métro. Et Paname soudain d'être un peu moins ville lumière...

«Tonnerre», premier long métrage de Guillaume Brac, avec Vincent Macaigne en rocker sentimental. Il a été projeté au Festival de Locarno 2013 et sortira aux Cinéma du Grütli à Genève mercredi 5 février

«Vaters garten» de Peter Liechti, actuellement projeté aux Cinémas du Grütli à Genève. Ou comment le réalisateur, qui évitait ses parents depuis des années, est allé à leur rencontre.

Infos et horaires: www.cityclubpully.ch

Ton opinion