Actualisé 14.10.2013 à 05:49

Agenda cinéma

Mon week-end cinéma pas comme les autres

Voici nos propositions de projections, sous le sceau de l'animation, pour ce week-end du 11 au 13 octobre.

de
Catherine Magnin
«Mobitel Mania», l'un des films d'animation croates projetés dans le cadre du festival Animatou.

«Mobitel Mania», l'un des films d'animation croates projetés dans le cadre du festival Animatou.

Qui a déjà vu «Planes», «Metallica Though the Never», «Prisoners», et vu et revu «La vie d'Adèle», ou pour qui n'a pas envie de les voir, l'alternative ce week-end est résolument à chercher du côté de l'animation.

Vendredi soir, la Tournée de la Nuit du court métrage fait halte à Sion, à l'Arlequin dès 19h. Et au milieu d'un copieux programme découpé en plusieurs tranches (dont certaines au titre aguicheur, comme «Italians do it better - Vraiment?»), impossible de rater les films d'animation: «Kali, le petit vampire», «La Nuit de l'ours» (le nouveau film des frères Guillaume) ou encore Chambre 69 de Claude Barras.

Infos et programme détaillé: www.nuitducourt.ch

Mais le gros morceau, c'est évidemment le festival Animatou, qui entre dans sa dernière ligne droite. Ce n'est pas seulement le cadre idéal pour se goinfrer de films d'animation, c'est aussi l'occasion de découvrir les coulisses d'un studio, en l'occurrence celui de Nadasdy à Genève (où a notamment été réalisé «Couleur de peau:Miel»), qui ouvre ses portes au public samedi 12 octobre de 9h à 13h.

Infos détaillé sur le site du festival: www.animatou.com

Samedi encore, à 16h, les Cinémas du Grütli projettent gratuitement les films d'étudiants de la Hochschule de Lucerne. L'occasion de découvrir des talents de demain.

Samedi toujours, à 21h au Spoutnik, dans le cadre d'Animatou, un programme propose de découvrir, en 74 minutes, 9 films d'animation contemporaine croate.

Dimanche à 18h, toujours au Spoutnik, et toujours dans le cadre d'Animatou, on se régale avec la compétition internationale "Labo", 10 courts métrages expérimentaux.

On rappellera en outre que le Festival international de films d'Afrique francophone et de la Diaspora se tient à Neuchâtel jusqu'à samedi soir.

Les résistants de Tchernobyl

Le documentaire «Alexei et la Source», de Seiichi Motohashi, invite le spectateur à rencontrer les 55 habitants du village de Budische, à 180 kilomètres de Tchernobyl. En 1986, après la catastrophe nucléaire et malgré les risques liés à la contamination, ils ont refus de quitter leur village. Etrangement, la source qui passe sous le village n'a jamais été contaminée...

Genève, St-Gervais, . Infos: www.saintgervais.ch

Rencontre avec une actrice

Laetitia Dosch, l'interprète principale de «La bataille de Solférino», sera présente au Zinéma à Lausanne, vendredi 11 octobre à 20h en marge de la projection du film.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!